Publicité

Ce pays juge que les voitures électriques ne sont pas "zéro émission"

Zéro émission à l'échappement, certes, mais pas sur la totalité du cycle de vie de la voiture. C'est ce qu'affirme l'autorité britannique de la publicité (ASA) qui a récemment mis son pied à l'étrier en censurant deux annonces sur internet, émanant respectivement de BMW et de MG Motors, pour avoir présenté leurs véhicules électriques comme étant "zéro émission", une assertion jugée trompeuse par le régulateur.

Le cœur du débat réside dans le paradoxe apparent entre la perception que les véhicules électriques ne produisent aucune émission lorsqu'ils roulent et la réalité des émissions générées pendant leur processus de fabrication ainsi que lors de la production d'électricité qui les alimente.

BMW et MG pointés du doigt

Selon l'ASA, "lorsque des véhicules électriques roulent, aucune émission n'est produite", mais cette assertion ne tient pas compte des émissions engendrées lors de leur fabrication ou de leur recharge avec de l'électricité issue du réseau. Ces précisions ont été apportées suite à deux décisions de l'ASA. La première décision de l'ASA concerne une publicité diffusée sur Google par le constructeur allemand BMW, vantant ses "voitures à zéro émission". BMW a justifié l'utilisation de cette expression en invoquant la fonctionnalité de mot clé automatique de Google, affirmant qu'elle visait à cibler les consommateurs qui utilisaient ces termes dans leurs recherches. Cependant, BMW a admis que l'affirmation de "zéro émission" ne s'appliquait qu'à la conduite et s'est engagée à désactiver la fonctionnalité de Google sur ces mots clés.
La deuxième décision de l'ASA a porté sur une publicité de la société britannique MG Motor, également vue sur Google, qui mettait en avant des technologies "zéro...Lire la suite sur Autoplus