Pays de Galles-Iran : Wayne Hennessey écope du premier carton rouge de la Coupe du monde

DOHA, QATAR - NOVEMBER 25: Wales' Wayne Hennessey fouls Iran's Mehdi Taremi and subsequently receives a red card and is sent offduring the FIFA World Cup Qatar 2022 Group B match between Wales and IR Iran at Ahmad Bin Ali Stadium on November 25, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Hannah Mckay - Pool / Getty Images)
Pool / Getty Images DOHA, QATAR - NOVEMBER 25: Wales' Wayne Hennessey fouls Iran's Mehdi Taremi and subsequently receives a red card and is sent offduring the FIFA World Cup Qatar 2022 Group B match between Wales and IR Iran at Ahmad Bin Ali Stadium on November 25, 2022 in Doha, Qatar. (Photo by Hannah Mckay - Pool / Getty Images)

COUPE DU MONDE - C’est une sortie de but qui coûtera cher au Pays de Galles. Ce vendredi 25 novembre, alors que l’équipe galloise affrontait l’Iran au Qatar, le gardien Wayne Hennessey a reçu le premier carton rouge de ce Mondial 2022.

Harcelé par les attaques successives des Iraniens alors que le score était de 0-0, le gardien de Nottingham Forest a percuté hors de sa surface l’attaquant iranien Mehdi Taremi, qui semblait filer au but. Une sortie cavalière qui lui aura d’abord valu un carton jaune, puis un rouge à la 86e minute après recours à la VAR.

Il aura fallu attendre le 17e match de ce Mondial pour voir un arbitre sortir un carton rouge. Il s’agit d’une première depuis 1982, quand il avait fallu attendre le 32e match.

Les huitièmes de finale en ligne de mire pour l’Iran

Après leur lourde défaite face à l’Angleterre (6-2), les Iraniens ont su se remobiliser pour leur deuxième match. Au terme d’une partie engagée mais manquant d’efficacité, les joueurs Rouzbeh Cheshmi (90e+8) puis Ramin Rezaeian (90e+11) ont finalement trouvé la faille durant le temps additionnel.

Grâce à ce premier succès, les Iraniens peuvent encore espérer se qualifier en huitième de finale pour la première fois de leur histoire. Avec trois points, ils se placent à égalité au classement avec les Three Lions britanniques, qui affronteront ce vendredi 25 novembre les États-Unis.

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

L’équipe du Pays de Galles, avec un seul point décroché après deux rencontres, est en bien moins bonne posture. Ils occupent la dernière place du groupe B et seront obligés de battre l’équipe d’Angleterre pour espérer sortir des phases de groupes. Là encore, rien ne le garantit, car leur avenir pourrait dépendre de la rencontre à venir entre l’Iran et les États-Unis.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi