Pays de Cassel - PSG : 7-0 pour les Parisiens qui n’ont laissé aucune chance aux amateurs du Nord

Paris Saint-Germain's French forward Kylian Mbappe celebrates after scoring a goal during the French Cup round of 32 football match between US Pays de Cassel and Paris Saint-Germain (PSG) at the Bollaert-Delelis stadium in Lens, northern France on January 23, 2023. (Photo by Francois LO PRESTI / AFP)
FRANCOIS LO PRESTI / AFP Paris Saint-Germain's French forward Kylian Mbappe celebrates after scoring a goal during the French Cup round of 32 football match between US Pays de Cassel and Paris Saint-Germain (PSG) at the Bollaert-Delelis stadium in Lens, northern France on January 23, 2023. (Photo by Francois LO PRESTI / AFP)

FOOTBALL - La rouste. Le Paris Saint-Germain a corrigé les amateurs de Pays de Cassel (7-0) avec un quintuplé de Kylian Mbappé, ce lundi 23 janvier à Lens, et retrouvera l’Olympique de Marseille en 8e de finale de la Coupe de France.

Le PSG a profité de l’aubaine. Cette victoire facile contre un club de Régionale 1 (6e division) fait du bien aux statistiques, après deux défaites en trois matches de Ligue 1 qui ont fait naître le doute.

Avec ce premier quintuplé de l’histoire du Paris SG, Mbappé est devenu, comme Jean-Pierre Papin, le co-meilleur buteur de l’histoire de la Coupe de France avec 29 buts, soit plus d’un par match (25 rencontres en tout, avec le PSG et Monaco). Le capitaine parisien lundi soir double Pedro Miguel Pauleta. Le Portugais a marqué 28 buts dans la plus vieille compétition française de clubs, avec Bordeaux et le PSG.

Premier quintuplé d’un joueur du PSG pour « Kyky »

Plus que Mbappé, c’est surtout la défense parisienne qui a besoin d’assurance en ce moment, après avoir encore cédé quatre fois à Ryad en match amical (5-4), jeudi, mais elle n’a rien eu à faire contre les amateurs.

Les Flandriens ont rêvé une petite demi-heure avant de céder d’un coup, encaissant quatre buts en onze minutes, de « Kyky » (29e, 35e, 40e) et Neymar (33e). Mbappé encore deux fois (56e, 79e) et Carlos Soler (64e) ont alourdi le score. Kyky a aussi signé le premier quintuplé d’un joueur du PSG.

Le prochain tour, autour du 8 février, est plus piégeux pour le PSG, le huitième « classique » en Coupe de France sur les 22 dernières saisons. Paris les a tous remportés... Et le 26 février les deux rivaux se recroisent au stade Vélodrome en L1. Le « Vél » devrait faire le plein, comme l’enceinte d’Artois, qui accueillait ses voisins de la plaine des Flandres.

Mbappé impérial, Neymar sifflé

Les joueurs de l’US Pays de Cassel ont d’abord été grands comme les géants du folklore flamand qui ont défilé avant le match. Meilleur casselois sur le terrain, le milieu Nicolas Bruneel, brièvement pro à l’US Dunkerque, a récupéré des ballons et fait parfois avancer son équipe par quelques gestes inspirés.

Mais après le premier but de Mbappé, une frappe déviée par le capitaine Alexis Zmijak, entrepreneur en BTP, la digue a cédé. Il est resté au public le plaisir de charrier Neymar, qui lui a bien rendu.

Une première fois à terre, le Brésilien a été sifflé par le stade (19e), l’accusant de jouer la comédie. Furieux qu’on siffle contre lui une main au visage de Clément Boudjema, « Ney » a été averti une minute plus tard pour une faute sur le N.8 flandrien (26e). Puis victime lui-même d’un tacle en retard de Bruneel, le Brésilien a de nouveau entendu des sifflets quand il a raté son coup franc (31e) ou envoyé une frappe dans les nuages (39e). Sur son joli but, après une série de dribbles pleine d’aisance, Neymar a à son tour chambré le public, les mains derrière les oreilles.

Mais comme souvent la vedette était Mbappé, impérial, applaudi à l’annonce des équipes, comme un peu partout en France depuis son triplé malheureux en finale de Coupe du monde. Ce ne sera peut-être pas le cas à Marseille...

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi