Publicité

Pays-Bas: après 17 victoires d'affilée, l'incroyable série du PSV s'arrête

Toutes les séries ont une fin: le PSV n'a pu battre le record du nombre de succès consécutifs pour le club en championnat des Pays-Bas, accroché dimanche à l'extérieur par le FC Utrecht (1-1), après dix-sept victoires d'affilée.

La formation de Peter Bosz avait égalé, le week-end passé face à l'Excelsior Rotterdam, le record détenu par l'équipe de Guus Hiddink lors de la saison 1987-88. 36 ans plus tard, le PSV avait alors remporté les dix-sept premiers matchs de la compétition.

Alors que tous clubs néerlandais confondus, la meilleure série victorieuse reste détenue par l'Ajax d'Amsterdam. L'équipe de Johan Cruyff avait remporté tous ses matches de championnat (19) de la 8e à la 26e journée lors de la saison 1971-1972, conclue par le titre, la Coupe et la victoire finale en Coupe d'Europe des clubs champions.

Le PSV a encore 13 points d'avance sur son dauphin

La 18e journée a été fatale au PSV malgré l'ouverture du score par la pépite belge Johan Bakayoko dès la 7e minute avant l'égalisation de son compatriote Othmane Boussaid avant l'heure de jeu.

"Toutes les équipes qui nous affrontaient mettaient toujours en place quelque chose de différent pour être les premières à nous accrocher. Gagner dix-sept fois de suite dans ces conditions n'est donc pas anodin. Et la série s'arrête là", a constaté l'entraîneur Peter Bosz.

L'ancien coach de l'Olympique Lyonnais se consolera en constatant que son équipe possède une très large avance en tête de la Eredivisie. Avec 52 points, c'est treize de mieux que son dauphin, Feyenoord (qui doit toutefois encore jouer en fin de journée) tandis que le rival historique, l'Ajax Amsterdam vit l'une des pires saisons de son histoire à plus de vingt unités des leaders.
Le club cher à l'entreprise Philips n'en a pas pour autant fini avec les défis: il est qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des champions avec un duel programmé face au Borussia Dortmund en février prochain.

Article original publié sur RMC Sport