«Les pauvres sont plus pauvres en Ile-de-France qu’ailleurs»

Libération.fr
Chaque nuit, la Bapsa conduit les sans-domicile-fixe dans les locaux du Chapsa de Nanterre.

Profil, demandes, disparités géographiques... Le Secours catholique-Caritas France a publié son rapport annuel sur l’état de la pauvreté en France, élaboré sur la base des statistiques d’accueil de l’association.

Le Secours catholique-Caritas France a publié son rapport annuel sur l’état de la pauvreté en France, élaboré sur la base des statistiques d’accueil de l’association (plus de 85 000 situations traitées en 2015 ont été étudiées). En France, 9 millions, sur les quelque 66 millions d’habitants, sont considérés comme pauvres. Radiographie, en cinq points, de leur situation.

1. Qui sont les ménages pauvres ?

Parmi les personnes aidées par le Secours catholique l’an dernier, 23% sont des couples avec enfants, 29% des familles monoparentales avec plus souvent des femmes à leur tête que des hommes, 6% des couples sans enfant, 39% des personnes seules (célibataires, divorcées sans enfant à charge ou veuves), et 3% des ménages complexes (on appelle «ménage complexe» un foyer qui serait par exemple composé d’un couple avec enfants et d’une personne âgée, ou de personnes entretenant des liens amicaux mais pas familiaux).

Les familles monoparentales, qui sont, selon l’Insee, 1,7 million des 8 millions de familles avec enfants en France (soit un peu plus d’une sur cinq), sont donc surreprésentées. Si ces statistiques ne prennent en compte que les cas rencontrés par l’association, l’Insee pointe aussi régulièrement les difficultés des familles monoparentales, notamment à travailler et à se loger.

Par ailleurs, les personnes aidées sont moins jeunes qu’auparavant (signe que d’autres associations les prennent en charge plus que celui d’une amélioration de leur situation), ce qui traduit, pour le Secours catholique, à la fois le vieillissement de la population et la précarisation des seniors, notamment sur le front de l’emploi.

2. De quelles ressources disposent ces ménages ?

Près de 70% des personnes accueillies par le Secours catholique sont au chômage, contre 10,2% de la (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Six mois ferme pour avoir consulté le site d'un chercheur sur le jihadisme
Débat Primaire: Ciotti dénonce la «violence inouïe» contre Sarkozy
Primaire: un débat touffu animé par une indignation de Sarkozy
Clémentine Autain prête à soutenir Jean-Luc Mélenchon, mais…
Primaire PS de 2011: les recalés du 1er tour devenus ministres

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages