Publicité

« Pauvres créatures » : pour Emma Stone, les scènes de sexe n’étaient pas les plus difficiles à jouer

Emma Stone a dû engloutir beaucoup de pasteis de nata pour le film « Pauvres Créatures ».
AlloCiné - Copyright 2023 Searchlight Pictures All Rights Reserved Emma Stone a dû engloutir beaucoup de pasteis de nata pour le film « Pauvres Créatures ».

CINÉMA - Emma Stone n’a reculé devant rien pour devenir Bella Baxter. Les éloges n’en finissent plus sur la performance de l’actrice dans le film Pauvres Créatures de Yórgos Lánthimos, dans lequel elle a conquis le public et la critique. Déjà récompensée d’un Oscar en 2016, elle est en lice pour une nouvelle statuette de Meilleure actrice cette année.

Dans « Pauvres Créatures », Emma Stone revisite l’histoire de Frankenstein sous l’angle féministe

Dans ce film, Emma Stone joue une jeune femme réanimée après s’être suicidée. Pour la ramener à la vie, le Dr Godwin Baxter (Willem Dafoe) a placé dans son crâne le cerveau du bébé qu’elle portait dans son ventre. Malgré son apparence d’adulte, Bella est donc une enfant qui doit (ré)apprendre les choses de la vie. Sans aucune modération, elle découvre et consomme ses plaisirs comme la danse, la nourriture ou encore la sexualité.

Certaines scènes ont été compliquées à tourner

Pourtant, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas les scènes de sexe qui ont été les plus compliquées à jouer pour Emma Stone. « D’une certaine manière, c’était la partie la plus facile parce qu’elle était chorégraphiée. C’était rapide. Nous savions exactement ce que nous faisions », a-t-elle expliqué samedi 24 février lors d’un panel de discussion à Los Angeles.

En revanche, une scène particulièrement difficile à tourner incluait… les célèbres pasteis de nata portugais. L’actrice de La La Land a en effet dû « manger 60 de ces tartelettes » dont raffole son personnage. « La première bouchée est délicieuse, mais à la fin on a vraiment envie de vomir », a-t-elle raconté, comme le rapporte le magazine People.

Elle souligne aussi la difficulté à traduire physiquement les découvertes de Bella Baxter. « Le fait qu’elle voie la mort et le déclin pour la première fois, c’est beaucoup plus difficile que la nudité, qui est pourtant visiblement ce sur quoi les gens veulent m’interroger » a-t-elle expliqué.

Emma Stone en route vers un deuxième Oscar ?

Pour jouer cette femme libre et atypique, Emma Stone a dû adopter un comportement à la fois enfantin et robotique. Lors d’une interview avec Le HuffPost, à revoir ci-dessous, elle avait décrit Bella comme « une créature unique, ne vivant dans aucune construction sociale ».

Pour son rôle dans Pauvres créatures, Emma Stone a déjà remporté un Golden Globe, un BAFTA, ainsi qu’un Critics Choice Award. Elle est désormais en route pour les Oscars, où elle est favorite dans la catégorie Meilleure actrice aux côtés de Lily Gladstone (Killers of the Flower Moon). Pour savoir qui remportera la fameuse statuette dorée, il faudra attendre la cérémonie, le 11 mars.

À voir également sur Le HuffPost :

Amy Schumer souffre du syndrome de Cushing : quelle est cette rare affection hormonale ?

Sam Waterston, figure emblématique de « New York, police judiciaire » a fait ses adieux à la série