Paul Rudd est devenu un véritable superhéros pour cet écolier américain

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Cet écolier persécuté par sa classe a gagné le meilleur soutien qu'i soit (photo de juin 2015 à Los Angeles) (Photo: via Associated Press)
Cet écolier persécuté par sa classe a gagné le meilleur soutien qu'i soit (photo de juin 2015 à Los Angeles) (Photo: via Associated Press)

Cet écolier persécuté par sa classe a gagné le meilleur soutien qu'i soit (photo de juin 2015 à Los Angeles) (Photo: via Associated Press)

PEOPLE - Ça n’effacera pas les moqueries et le harcèlement, mais c’est une attention qui apporte un rayon d’espoir. L’acteur américain Paul Rudd a envoyé à un élève de 12 ans, persécuté par ses camarades de classe, une lettre pour lui signifier tout son soutien.

Brody Ridder, qui vit au Colorado, a reçu la missive de la star et a même pu discuter avec elle par FaceTime après que sa mère a posté sur Facebook que le garçon était rentré de son dernier jour de classe avec seulement deux messages de camarades dans son “Yearbook”. Aux États-Unis, la tradition veut que ce livret soit signé en fin d’année par tous les amis et connaissances afin de se souhaiter un bon été.

Dans le message Facebook, rapidement devenu viral, la maman de Brody expliquait que ce dernier avait même apposé sa propre signature dans son livre, se souhaitant “de se faire plus d’amis”. Une histoire qui a attiré l’attention de Paul Rudd qui a contacté la famille et organisé un appel en visio avec l’enfant pour discuter de leurs passions communes puis lui a envoyé un casque de son personnage d’Ant-Man dans l’univers Marvel, ainsi qu’une lettre.

“Cher Brody, c’était super de te parler la dernière fois. Il est important que tu te rappelles que même quand la vie est dure, les choses finissent par s’arranger. (...) Il y a plein de personnes qui t’aiment et pensent que tu es ultra cool, dont moi! J’ai hâte de voir les choses incroyables que tu vas accomplir”, écrit l’acteur de 53 ans qui était récemment à l’affiche du nouveau Ghostbusters.

Un geste qui a “rempli de joie” le garçon, a raconté sa mère au journal The Independent, et qui a amené de nombreux élèves hors de sa classe à venir signer son Yearbook et lui souhaiter plein de bonnes choses, rapporte le Washington Post.

À voir également sur Le HuffPost: “Emily in Paris” et “Lupin”: Netflix fait visiter ses lieux de tournage à Paris

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles