Publicité

Paul Pogba revient enfin sur le terrain après 11 mois d’absence

Paul Pogba revient enfin sur le terrain après 11 mois d’absence ( Paul Pogba le 28 février 2023 à Turin)
Paul Pogba revient enfin sur le terrain après 11 mois d’absence ( Paul Pogba le 28 février 2023 à Turin)

FOOTBALL - Paul Pogba voit enfin le bout du tunnel. Près de onze mois après sa dernière apparition sur un terrain, le milieu français a renoué avec la compétition avec la Juventus Turin ce mardi 28 février en Championnat d’Italie face au Torino.

Le champion du monde 2018 est entré en jeu à la 69e minute, alors que le score était de 2-2. Il a adressé dix minutes plus tard un tir contré par un défenseur, mais n’a pas été impliqué dans les deux autres buts qui ont permis à la Juventus de l’emporter 4-2.

C’est la fin d’un très long calvaire pour « la Pioche », qui n’avait plus rejoué depuis sa sortie au bout de dix minutes de jeu contre Liverpool, jour d’une défaite mémorable (4-0), le 19 avril en Premier League sous le maillot de Manchester United.

Blessures sur blessures

Touché au mollet, le milieu de terrain qui aura 30 ans le 15 mars, n’avait pu finir la saison avec les Red Devils, bouclant sur une note triste ses cinq ans passés au nord de l’Angleterre.

Mais son retour l’été dernier à la Juve, où il avait déjà évolué entre 2012 et 2016, n’a rien changé à sa situation et Pogba (91 sélections) n’a cessé de rechuter, accumulant les soucis physiques pour finir par manquer, la mort dans l’âme, la Coupe du monde au Qatar, fin 2022.

Blessé au ménisque (genou), Pogba avait dans un premier temps choisi d’éviter l’opération début août 2022 pour ne pas rater le Mondial, reprenant même l’entraînement, au grand dam de Massimiliano Allegri, opposé à un tel choix. Le Français avait finalement dû se résoudre à subir une intervention chirurgicale un mois plus tard et à tirer un trait sur le voyage dans l’émirat.

Conséquence : Pogba n’avait toujours pas joué la moindre minute avec les Bianconeri en match officiel jusqu’à ce mardi et n’avait que brièvement revêtu le maillot turinois face au club mexicain du Deportivo Guadalajara lors d’une rencontre de préparation en juillet dernier. De quoi frustrer le club italien, dans l’incapacité d’utiliser un joueur qui touche 8 millions d’euros de salaire annuel.

Une place en bleu à reconquérir

« La Juve a été pénalisée car nous n’avons jamais eu à disposition un tel joueur », avait ainsi lâché Allegri, le 1er novembre avant le choc contre le PSG en C1. Privé d’un potentiel leader technique dans l’entrejeu, la « Vieille Dame » a bu la tasse en Ligue des champions, terminant 3e de la poule H derrière le Benfica Lisbonne et Paris pour être reversé en Ligue Europa. En Serie A, la Juventus est décrochée des places européennes après avoir été pénalisée de 15 points en raison de fraudes comptables.

La perte a été finalement moins douloureuse pour l’équipe de France, qui est tout de même parvenue à se hisser en finale de la Coupe du monde en son absence. Mais Pogba, l’un des cadres les plus influents des Bleus et relais privilégié du sélectionneur, revient dans la course au meilleur moment alors que Didier Deschamps doit annoncer le 16 mars sa liste en vue du début des qualifications pour l’Euro-2024 contre les Pays-Bas (24 mars) et l’Irlande (27 mars).

Alors que Deschamps a dû prendre acte de la retraite internationale de trois joueurs majeurs de son vestiaire (Hugo Lloris, Raphaël Varane, Steve Mandanda), le retour de Pogba, dont la dernière sélection remonte au France-Afrique du Sud (5-0) du 29 mars 2022, tombe à pic, même s’il devra faire avec la concurrence d’Aurélien Tchouaméni et d’Adrien Rabiot, bien installés au milieu avec leur beau parcours au Qatar.

Effacer des mémoires l’affaire d’extorsion dont il a été la cible

En cas de retrouvailles avec les Bleus, il sera également un postulant très sérieux pour le port du brassard de capitaine abandonné par Lloris.

En reprenant la compétition, Pogba espère aussi effacer une année 2022 particulièrement agitée en dehors des terrains. Le Français a en effet subi les conséquences d’une rocambolesque affaire après avoir été la cible de tentatives d’extorsion de la part de certains de ses proches, se chiffrant à 13 millions d’euros.

Cinq personnes sont mises en examen à ce jour dans ce dossier après l’ouverture en septembre d’une information judiciaire pour, notamment, extorsion avec arme, enlèvement ou séquestration en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs.

À voir également sur Le HuffPost :

Noël Le Graët retrouve la FIFA après sa démission de la FFF

FFF : Corinne Diacre en saura plus sur son avenir sous « huit à quinze jours »