Le patron de Marvel voulait tuer dans les films les six membres d'origine des "Avengers"

Marvel
Marvel

Il rêvait d'un massacre de super-héros. Selon "Variety", le patron de Marvel, Kevin Feige, souhaitait que les six personnages emblématiques du premier film "Avengers" décèdent dans le dernier volet de la franchise, "Endgame". Ce sont les frères Russo, Anthony et Joe, qui l'ont confié lors d'un podcast baptisé "Happy Sad Confused".

"C'était beaucoup trop agressif"

Pour rappel, "Avengers", sorti en 2012, racontait l'union de six héros afin de lutter contre une attaque extra-terrestre. Iron Man (Robert Downey Jr.) s'était alors allié avec Captain America (Chris Evans), Hulk (Mark Ruffalo), Thor (Chris Hemsworth), Black Widow (Scarlett Johansson) et Hawkeye (Jeremy Renner). Si Kevin Feige voulait tous les faire disparaître dans "Endgame", sorti en 2019, les deux réalisateurs n'ont organisé les décès que d'Iron Man et Black Widow. Par ailleurs, ils ont mis un terme à la participation de Captain America dans le récit du MCU (Univers cinématographique de Marvel) et conservé les personnages de Hulk, Hawkeye et Thor.

"Il y avait beaucoup de rumeurs qui circulaient sur qui allait mourir", a déclaré Joe Russo. "Kevin a effectivement demandé d'évincer tous les héros d'origine du tableau. Nous pensions que c'était beaucoup trop agressif et que le public ne serait pas capable de l'accepter", a-t-il poursuivi. Et d'ajouter : "En fait, choisir un ou deux personnages pour faire des sacrifices tout au long du film devait vous donner des...

Lire la suite


À lire aussi

Canal+ pourra désormais diffuser des films six mois après leur sortie en salles
"Marseille" : La série Netflix avec Gérard Depardieu et Benoît Magimel revient ce soir sur TF1 Séries Films
Cyril Hanouna prépare un film sur l'univers de la télé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles