Patrimoine des ministres : ce que l'on sait déjà

Dans la foulée de l'affaire Cahuzac, le président de République vient d'annoncer un train de mesure en vue de moraliser la vie politique, au rang desquelles l'obligation pour les ministres dès le 15 avril de déclarer leur  patrimoine. Certains n'ont pas attendu pour lever le voile. Tour d'horizon de ce qu'on sait. 

Aurélie Filippetti : 70 m2 dans le 5e arrondissement

La ministre de la Culture et de la Communication a dévoilé sur France 2 être "propriétaire de l'appartement où [elle] vit à Paris, un 70 m2". Son cabinet a précisé ensuite qu'elle avait acquis cet appartement dans le 5e arrondissement en 2009, avec un emprunt courant sur 15 ans, et qu'elle y réside, n'ayant pas de logement de fonction.

Sur le ton de l'humour, Aurélie Filippetti a aussi indiqué qu'elle avait "un tee-shirt de David Beckham. Donc je pense que je vais le mettre dans ma déclaration de patrimoine!".

Marisol Touraine : redevable de l'ISF

La ministre de la Santé a indiqué qu'elle était assujettie à l'impôt sur la fortune pour un patrimoine de 1,4 million d'euros, constitué de plusieurs biens immobiliers. "Je suis propriétaire avec mon mari d'un appartement dans le 13e arrondissement" et "personnellement propriétaire d'autres biens immobiliers que j'ai acquis avec des emprunts qui courent toujours. Je suis donc redevable de l'ISF, je n'ai pas d'avoir mobilier, pas d'actions ou de choses comme ça et mon patrimoine personnel s'élève à 1,4 million d'euros", a-t-elle déclaré sur RTL. 

Arnaud Montebourg : 40% d'un appartement dans le 2e arrondissement

Le ministre du Redressement productif a détaillé son patrimoine dans un entretien au "Monde". Arnaud Montebourg dit avoir été "nu-propriétaire d'une propriété (...)style="line-height: 1.5em;">

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

Patrimoine des ministres : ce que l'on sait déjà
Hollande : une haute autorité surveillera le patrimoine des élus
Affaire Cahuzac : Cécile Duflot déclare son patrimoine
L'opération transparence relance le match Copé-Fillon
Les ministres forcés de rendre public leur patrimoine
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.