Patrick Trémeau : pourquoi la libération du “violeur des parkings” pose problème en banlieue parisienne

·1 min de lecture

Le 17 juin dernier, Patrick Trémeau, 57 ans, est sorti de la prison de Melun en Seine-et-Marne, rapporte Le Parisien, ce lundi 2 août. Sur les 35 dernières années, il en a passé 30 derrière les barreaux. Celui qu'on surnomme le violeur des parkings a fait 18 victimes entre 1993 et 1995 entre juin et septembre 2005. Des victimes qu'il attaquait généralement la nuit, à Paris, dans les parkings souterrains de leurs résidences. Il les menaçait avec un couteau avant de les violer. Des crimes pour lesquels il a été condamné à trois reprises.

Après seize ans de prison, Patrick Trémeau est donc désormais libre. Une fin de détention aménagée afin de mettre toutes les chances de son côté pour se réinsérer. L'ex-détenu est équipé d'un bracelet électronique avec géolocalisation en temps réel, générant des alarmes en cas de non-respect des horaires ou des zones géographiques interdites. Des précautions qui ne paraissent pas suffisantes pour certains. À sa sortie de prison, Patrick Trémeau devait loger dans un appartement loué à Coulommiers par l'association Arapej (Association réflexion action prison et justice). Mais à son arrivée, ce dernier fait face à un comité d'accueil assez hostile. Une dizaine d'élus lui ont bloqué l'accès au bâtiment. "Je ne suis pas fière, je suis même gênée d'avoir fait ça car je sais que ce n'est pas quelque chose à faire de s'opposer à une décision de justice, indique Laurence Picard, maire de Coulommiers, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Une mère et son bébé miraculés après un fol accident grâce à des passants héroïques
Les ossements retrouvés dans les Pyrénées sont bien ceux de la randonneuse Esther Dingley
Disparue depuis 3 ans, son corps est retrouvé en décomposition dans une cave
Tragique ! A 22 ans, il meurt après avoir sauté dans l'eau pour sauver un homme qui se noyait
Disparition de Delphine Jubillar : comment ses proches espèrent faire craquer le coupable

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles