Publicité

Patrick Chesnais s’explique sur son coup de boule à un spectateur : "Dans la seconde j’ai sauté dans la fosse"

Certains spectacles marquent plus que d’autres les comédiens. Mais pas toujours pour les bonnes raisons. Patrick Chesnais peut en témoigner, lui qui a été confronté un jour à des spectateurs plus que dissipés et irrespectueux.

Invité il y a quelques jours de l’émission Dans le rétro, présentée par Déborah Grunwald sur France Bleu, le comédien est revenu sur ce gros clash qui l’a opposé un jour à des gens n’aimant pas la pièce qui était en train de se jouer devant leurs yeux. "Je ne sais pas si c'est la période la plus glorieuse de mon existence. Mais effectivement je suis au théâtre Montparnasse et apparemment le spectacle ne plaisait pas à deux couples qui le faisaient savoir et qui n'arrêtaient pas de faire des commentaires sur ce qui se passait en scène. Donc c'était très énervant et déstabilisant aussi", raconte-t-il ainsi.

Ce coup de boule mis par Patrick Chesnais en pleine représentation

"A un moment, je devais m'écrouler en pleurs. Je m'écroule avec des sanglots et là j'entends : « Oh, il pleure ». Donc, j'ai arrêté et j’ai dit : « Venez-là qu'on vous voie ». Il m’a répondu : « Viens-là toi »", poursuit Patrick Chesnais en avouant qu’il n’a pas pris le temps de réfléchir et qu’il a directement sauté dans la fosse d’orchestre quelques secondes plus tard. "Et là, j’ai eu ce geste idiot qui était un léger coup de boule. Ça a effleuré. Mais ça a créé un scandale évidemment. On a arrêté et on a remboursé", précise le comédien qui avait déjà évoqué cette histoire il y a quelques années.

En 2020, Patrick Chesnais racontait ainsi s’être battu avec ce spectateur indélicat avant de remonter sur scène. "Ce n’est pas un spectacle qui marchait très fort. Je faisais un preneur d'otage un peu hystérique, mal dans sa peau (...) Les gens, ça ne leur plaisait pas et ils m'ont mis en boîte (…) Je suis remonté sur scène, j'ai commencé à engueuler les gens (...) Ils ne savaient pas si c'était dans la pièce".

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi