Le patriarche russe Kirill alité après avoir été testé positif au Covid

Le patriarche Kirill - Igor PALKIN / Russian Orthodox Church Press Service / AFP
Le patriarche Kirill - Igor PALKIN / Russian Orthodox Church Press Service / AFP

Le patriarche Kirill, chef de l'Église orthodoxe russe et important soutien du président Vladimir Poutine, est à l'isolement et alité après avoir été testé positif au Covid, a annoncé ce vendredi son service de presse.

Kirill a apporté ces derniers mois un soutien marqué à l'offensive russe en Ukraine, appelant à "faire corps" autour du pouvoir pour vaincre les "ennemis" de l'union historique entre la Russie et l'Ukraine.

Il a assuré récemment que les militaires mourant au combat seront "lavés de leurs pêchés".

Des "symptômes marqués"

"Toutes les rencontres et tous les déplacements de sa Sainteté le Patriarche Kirill, prévus pour les prochains jours, sont annulés en raison du Covid", a indiqué l'Église russe dans un communiqué en précisant que le religieux de 75 ans souffrait de "symptômes marqués" et devait "rester alité et s'isoler". Son état reste toutefois "satisfaisant", selon la même source.

Chef des orthodoxes russes depuis 2009, le patriarche Kirill a mis son Église au service du président Vladimir Poutine qu'il a qualifié de "miracle", partageant son ambition d'une Russie puissante aux valeurs résolument conservatrices.

Il est visé depuis l'été par des sanctions britanniques et canadiennes, le Canada le qualifiant notamment d'"agent de désinformation et de propagande russes".

Article original publié sur BFMTV.com