Publicité

« Nous passons d’un climat tempéré à un climat de type méditerranéen »

Un orage à Montpellier, le 16 août 2022.    - Credit:PASCAL GUYOT / AFP
Un orage à Montpellier, le 16 août 2022. - Credit:PASCAL GUYOT / AFP

Le temps des barbecues et des terrasses est de retour en France, après une première quinzaine de mai particulièrement pluvieuse. Grâce à un anticyclone de blocage, le soleil règne en maître pour au moins une semaine encore sur la partie nord du pays, tandis que le Sud est en proie à des orages quotidiens parfois violents.

Deux phénomènes liés, explique François Jobard, prévisionniste à Météo-France. « Un anticyclone de blocage s'est installé sur l'Europe du Nord-Ouest, et une ceinture anticyclonique s'est étirée plus à l'est, vers la Baltique et l'Allemagne, tandis qu'un axe dépressionnaire couvre la Méditerranée. Il se traduit par des pluies orageuses en Italie, en Espagne et dans le sud de la France. Les deux phénomènes sont liés, l'instabilité orageuse au sud d'une ligne allant de Bordeaux à Lyon, incluant le Massif central, les Alpes, le Sud-Ouest et la Méditerranée, et le temps ensoleillé au nord. »

À LIRE AUSSISoleil au nord, orages au sud : pourquoi ça va durer longtemps

Mais si le beau temps peut donner aux nordistes l'envie de se réjouir, il est synonyme d'assèchements des sols, fragilisés par la sécheresse de l'hiver et de l'été derniers. Après quinze jours de ciel bleu, la Bretagne a ainsi à nouveau besoin d'eau, malgré les pluies tombées début mai, qui avaient permis aux agriculteurs d'entamer une coupe de foin précoce. Une fragilité propre à la région, qui manque de nappes phréatiques et dépend donc des rivières, dont le niveau baisse une nouvell [...] Lire la suite