Publicité

"La Passion de Dodin Bouffant" évincé de la course aux Oscars

La Passion de Dodin Bouffant, film hommage à la gastronomie française et à l'esprit français récompensé pour sa mise en scène au Festival de Cannes, n'a pas été sélectionné pour briguer l'Oscar du meilleur film international.
Réalisé par Tran Anh Hung (L'Odeur de la papaye verte), cette adaptation d'un roman suisse suit le duo formé à la fin du XIXe siècle par le gastronome Dodin Bouffant (Benoît Magimel) et la cuisinière Eugénie (Juliette Binoche), unis par une complicité personnelle et culinaire.

La Passion de Dodin Bouffant fait la part belle à des festins gargantuesques, dont la préparation occupe une large place à l'image. Des plats supervisés par l'un des chefs célèbres français, Pierre Gagnaire.

"Je n'ai pas compris cette violence"

La sélection du film de Tran Anh Hung par le CNC, à une voix près, en septembre 2023, avait fait polémique. Certains, dans le milieu du cinéma s'étaient en effet étonnés, parfois vivement, que Anatomie d'une chute, Palme d'or à Cannes, soit écarté de la course aux Oscars.

"Je n'ai pas compris cette violence", avait réagit le réalisateur de Dodin Bouffant. "Personne n'est venu remettre en cause la décision du jury du Festival de Cannes de décerner la Palme d’or au film de Justine Triet et c'est parfaitement normal", avait-il souligné. "Pourquoi faudrait-il aujourd’hui remettre en cause celle du comité qui désigne le représentant français des Oscars?".

Le film de Justine Triet suit, depuis, une brillante carrière internationale dans le monde entier. Couronné aux Golden Globes aux Etats-Unis, il est également nommé aux Baftas britanniques. Anatomie d'une chute vient enfin d'être nommé ce mardi aux Oscars dans cinq catégories.

Article original publié sur BFMTV.com