Publicité

Que se passera-t-il si Donald Trump ne paie pas son amende de 464 millions d’ici ce soir ?

Le compte à rebours est lancé et ce lundi 25 mars à 23 h 59 (heure de New York), les ennuis pourraient commencer pour Donald Trump. Reconnu coupable d’avoir manipulé les comptes de sa société dans le but d’obtenir de meilleures conditions financières auprès des banques et des assureurs, l’ancien président américain a été condamné à payer 354,8 millions de dollars. Une somme qui grimpe à 464 millions de dollars quand on y ajoute les intérêts et les peines de ses fils et dont il doit s’acquitter d’ici à ce soir.

Les avocats de Donald Trump ont annoncé lundi 18 mars que l’ancien président n’avait pas autant d’argent sur son compte - bien qu’il fanfaronne sur Truth Social être en possession de cette somme « en liquide » - et qu’aucune banque n’acceptait de se porter caution. Acculé, l’ancien président a tenté deux coups de poker vendredi 22 mars.

Un ancien président combatif…

Le premier a été de faire entrer en Bourse sa société Trump Media, qui gère sa plateforme Truth Social, via une acquisition par la Digital World Acquisition Corp. Problème : au lieu de faire grimper la valeur de Trump Media à 3 milliards de dollars, cette fusion a eu pour seul effet de faire chuter l’action de Digital World. Il est donc peu probable que Donald Trump soit parvenu à obtenir un prêt de 464 millions garanti par la valeur de ses actions, comme il semblait l’espérer.

À lire aussi Menacé d’une saisie immobilière, Donald Trump tente un dernier coup de poker

Le second pari de Donald Tr...


Lire la suite sur ParisMatch