Publicité

Le passage à l’heure d’été, (vraiment) plus nocif pour le sommeil ?

Le passage à l’heure d’été, bon ou mauvais pour la santé ? Si les soirées sont plus longues et plus ensoleillées, il fait néanmoins perdre une heure de sommeil, contrairement au passage à l’heure d’hiver.

Et le changement d’heure peut s'avérer relativement déstabilisant : il pourrait en effet être plus perturbant pour notre rythme biologique que le jetlag. Et selon une nouvelle étude publiée ce mercredi dans la revue Neurology, il entraînerait une augmentation des troubles du sommeil. Des chercheurs de l’Université McGill de Montréal ont étudié la qualité du sommeil de plus de 30 000 personnes âgées de 45 à 85 après un passage à l’heure d’hiver et après un passage à l’heure d’été.

Quelles étaient les critères d’évaluation ? La durée de leur sommeil, les difficultés à s’endormir, le nombre de réveils nocturnes, ou encore les symptômes de somnolence qu’ils ont pu ressentir au cours de la journée. Les participants ont notamment répondu aux questions suivantes : "Au cours du dernier mois, combien de fois vous a-t-il fallu plus de 30 minutes pour vous endormir ?" et "Au cours du dernier mois, combien de fois vous êtes-vous réveillé au milieu de la nuit ou trop tôt le matin et avez-vous eu du mal à vous rendormir ?"

Des perturbations de courte durée

"Le sommeil joue un rôle essentiel dans le maintien d'une bonne santé, de l'humeur, de la cognition, de la performance au travail et de l'activité sociale, et il est (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Frais de santé : la moitié des Français utilisent ces 4 stratégies pour payer moins cher, les connaissez-vous ?
Schizophrénie : un nouveau traitement (plus facile à prendre) pour les patients
Bientôt un vaccin contre le virus respiratoire syncytial (VRS), responsable de la bronchiolite ?
Puffs : François Braun "favorable" à leur interdiction, quels sont leurs dangers ?
Plantes, oligoéléments, vitamines... Comment bien protéger nos yeux ?