Pass sanitaire : le QR code d’Emmanuel Macron fuite sur Internet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Une femme présente son pass sanitaire (Illustration).
Une femme présente son pass sanitaire (Illustration).

Quelques jours après la diffusion en masse du QR code du Premier ministre Jean Castex, c?est au tour du président de la République de connaître la même mésaventure. Le pass sanitaire attribué à Emmanuel Macron circule en effet abondamment sur les réseaux sociaux depuis lundi 20 septembre 2021, révèlent nos confrères d?Europe 1 ce mardi, qui affirme avoir reçu la confirmation par l?Élysée qu?il s?agit bien du code du chef de l?État. Les informations concernant la date d?anniversaire du président né le 21 décembre 1977 ainsi que le vaccin utilisé, une dose de Pfizer, sont correctes.

Si l?origine de la fuite demeurait inconnue mardi après-midi, le député La République en marche (LREM) Éric Bothorel a fait part de son hypothèse dans les colonnes de Libération : « Une personne mal intentionnée [?] aurait enregistré le pass sanitaire du président au lieu de le scanner, en utilisant une autre application que TousAntiCovid Verif. » « On sait que l?idée tournait dans des groupes de Gilets jaunes par exemple. Ils évoquaient le fait de demander à des vigiles de récupérer le QR code comme ça », développe l?élu.

« Promis, je l?ai obtenu de manière légale »

Cette fuite intervient trois jours après la diffusion du QR code de Jean Castex sur Twitter. Mathis Hammel, spécialiste en sécurité informatique, affirmait, photo à l?appui, disposer du pass sanitaire du locataire de Matignon. « Promis, je l?ai obtenu de manière légale et je n?en ferai pas n?importe quoi, appelez-mo [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles