Publicité

Pas-de-Calais : un bus avec sept adolescents à bord prend feu subitement, les passagers et la conductrice indemnes

Deux employés municipaux de la commune de Labourse, respectivement âgés de 18 et 51 ans, ont été légèrement intoxiqués par la fumée.

L'accident n'a heureusement pas fait de blessé grave (Photo d'illustration : Getty Images/iStockphoto)

Une grave défaillance qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Ce mardi 20 février, un bus de la compagnie Tadao, qui gère le réseau de transport en commun dans la région de Lens (Pas-de-Calais), a commencé à s'embraser alors que sept adolescents et une adulte, la conductrice, se trouvaient à bord.

Un agent municipal repère de la fumée s'échappant du bus

Comme le révèle La Voix du Nord, les faits se sont produits vers 7h30, alors que les mineurs étaient sur le chemin du lycée. D'après le quotidien régional, un agent municipal de la commune de Labourse aurait remarqué qu'une fumée suspecte était en train de s'échapper du véhicule alors qu'il traversait le village. L'agent aurait alors immédiatement prévenu la conductrice du bus.

Cette dernière a ainsi pu stopper le véhicule et faire sortir tous les occupants à temps, avant que le feu ne se propage à l'intérieur. Arrivés sur place quelques minutes plus tard, les pompiers ont réussi non sans peine à venir à bout des flammes, qui avaient rapidement recouvert l'ensemble du bus.

D'importants dégâts matériels

Accueillis entretemps par une riveraine, les occupants du bus ont ensuite été examinés par les secours. Si les sept adolescents et la conductrice n'ont pas été intoxiqués, deux employés de la commune, respectivement âgés de 18 et 51 ans, ont en revanche été transportés vers le centre hospitalier le plus proche pour des examens de contrôle.

A la suite de cet impressionnant incendie qui a fait de nombreux dégâts sur les façades des maisons de la rue où se trouvait le bus, les sept adolescents ont donc pu reprendre leur journée. Certains ont été récupérés par leurs parents et d'autres se sont rendus en cours. Avec une excuse en béton armé pour justifier leur retard...

VIDÉO - Une femme tombe d'un bus en marche, un contrôleur la sauve in extremis