Publicité

“On se parle pour les enfants” : Vincent Queijo s’exprime sur sa relation avec Rym Renom (Mamans et célèbres)

Dans une interview accordée à GossipRoom en décembre dernier, Vincent Queijo revenait sur sa rupture douloureuse avec Rym Renom. "Ce n'est pas quelque chose qu'on voulait, mais qu'on a dû faire pour trouver son bonheur personnellement. C'est une décision unanime", assurait-il d'abord. Puis de préciser : "Quand on n'est plus heureux à deux, vaut mieux être heureux séparément, surtout quand il y a des enfants au milieu". Le papa ajoutait que sa dépression y était également pour beaucoup. Il confiait : "J’ai pris énormément de poids, je me dégoûtais un petit peu. Je ne faisais plus rien pour moi, ni même pour ma vie active". "J'ai fait cette dépression peut-être aussi parce que dans mon couple, ça n'allait pas. Il n'y avait plus de séduction. C'est vrai que moi, je suis un séducteur dans l'âme. Je l'ai toujours dit, je l'ai toujours revendiqué et c'est quelque chose qui me fait vibrer. Et peut-être que la flamme qui était en moi s'est éteinte", concluait-il.

À lire également

“Une série d’angoisses quasi maladives” : Kim Glow se confie sur sa “bataille” pour sortir avec sa fille de 2 mois

"Chacun sa vie mais…"

Hier, lundi 15 janvier, le papa de Maria-Valentina et d'Alba proposait à ses fans de répondre à leurs questions. Au lieu de le faire à l'écrit comme il a parfois eu l'habitude de le faire, Vincent Queijo a décidé de s'exprimer face caméra. Parmi les nombreuses questions, certaines concernaient bien évidemment sa relation actuelle avec la mère de ses deux filles. Il évoquait d'abord son retour à Bali après plusieurs semaines passées en France. "À notre arrivée, Rym est venue loger chez moi, le temps qu'elle trouve sa maison. Ça a duré une semaine pile poil, Rym a depuis trouvé sa maison et je suis très très pour elle. Elle a une super maison très jolie et très sympathique, pas très loin de l'école en plus", débutait celui qui précisait qu'il avait encore ses enfants pour quelques jours à la maison. Il précisait alors : "Donc non, on n'habite pas ensemble, on ne cohabite pas ensemble, on se parle pour les enfants et pour l'école. Tout ce qui concerne ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi