Publicité

Les Parisiens seront finalement concernés par la hausse du tarif de stationnement des SUV

Un SUV sur les Champs-Élysées, le 4 février 2024.     - Credit:Michel Euler/AP/SIPA / SIPA / Michel Euler/AP/SIPA
Un SUV sur les Champs-Élysées, le 4 février 2024. - Credit:Michel Euler/AP/SIPA / SIPA / Michel Euler/AP/SIPA

Voté dimanche 4 février, lors d'un scrutin caractérisé par une forte abstention – seuls 5,68 % des Parisiens se sont déplacés –, le triplement du tarif de stationnement des SUV, ces « véhicules utilitaires sportifs » lourds, concernera aussi bien les habitants de la capitale que les visiteurs de passage.

En effet, si, sur son site Internet, la Mairie de Paris précise que « les chauffeurs de taxi dans les stations dédiées, les artisans, professionnels de santé et éligibles au tarif pro, les personnes à mobilité réduite, titulaires d'une carte mobilité Inclusion-stationnement, et les résidents parisiens et les professionnels sédentaires stationnés dans leur zone de stationnement autorisé » en seront exemptés, l'exception ne concerne que la zone de stationnement « résident ». Contactée, la Mairie l'a confirmé à Libération.

18 euros de l'heure

Concrètement, la hausse du tarif ne concernera donc pas la zone de stationnement à proximité immédiate du domicile, mais s'appliquera dès lors que le SUV sera garé ailleurs. Son propriétaire ne paiera donc pas plus cher son parking habituel mais devra payer trois fois plus s'il veut garer son véhicule dans Paris.

À LIRE AUSSI Stationnement des SUV à Paris : la capitale coupée en deux

Pour rappel, la nouvelle tarification, qui devrait entrer en vigueur en septembre après un vote au Conseil de Paris, concerne les véhicules « encombrants et polluants », pesant plus de 1,6 tonne s'ils sont hybrides ou thermiques et plus de 2 tonn [...] Lire la suite