Paris : le port du masque en plein air rétabli à certains endroits

·1 min de lecture

Selon un communiqué de la préfecture de police, le port du masque redevient obligatoire en plein air dans les endroits fréquentés de la capitale.

Dans une file d'attente, à une manif, sur un marché... Le port du masque est à nouveau obligatoire à Paris en plein air dans les endroits fréquentés, et les lieux fermés soumis au pass sanitaire, afin de freiner la propagation de l'épidémie de Covid-19, selon un décret paru vendredi 26 novembre. Le port du masque est rétabli en extérieur lors de « tout rassemblement, manifestation, réunion ou activité organisés sur la voie publique », selon un communiqué de la préfecture de police (PP).

Il l'est aussi dans les lieux de festivals et de spectacles, tout comme sur les marchés, brocantes et ventes au déballage, incluant les marchés de Noël. Aux abords des établissements scolaires ou universitaires, tout comme près des lieux de culte, il faudra également porter un masque, de même que dans les files d'attente. Ces consignes s'appliquent également aux lieux fermés où le pass sanitaire est exigé, comme les cinémas, les théâtres et les salles de sports.

La PP souligne que les récalcitrants seront verbalisés de même que les exploitants de lieux recevant du public qui ne contrôleraient pas le pass. En revanche, cette obligation ne s'applique pas aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical. Il sera également possible de circuler à deux roues et de faire du sport dehors sans masque.

À LIRE AUSSICovid-19 en France : la reprise de l?épidémie est-elle inquiétante ?

Le port du masque également rétabli à Strasbourg et en Nouvelle Aquitaine

Le masque est [...] Lire la suite

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Depuis un an, certains préfets n'ont toujours pas compris que le masque sauvait des vies"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles