Publicité

Paris-Nice: le parcours de la 7e étape modifié à cause de la neige

La neige attendue sur les sommets des Alpes-Maritimes a conduit les organisateurs de Paris-Nice à annoncer jeudi soir une modification du final de l'étape-reine de la course qui n'arrivera pas comme prévu dans la station de ski d'Auron samedi.

"L'arrivée sera jugée au sommet de la Madone d'Utelle, qui offre 15,3 km d'ascension à 5,7% de pente moyenne, et des passages à 8%", a indiqué Amaury Sport Organisation (ASO). La 7e étape prévoyait initialement l'ascension du col de la Colmiane (1.500 m) lui aussi rayé du programme, avant une arrivée à Auron (1.600 m après une montée de 7,3 km à 7,2%) où sont annoncées des températures négatives et de la neige à partir de vendredi.

Une étape raccourcie

"En raison des conditions météorologiques, il s'est avéré qu'il est très difficile d'arriver à Auron" et on a "décidé de reculer vers la mer. On préfère assurer le coup et donner la priorité à la sécurité des coureurs", a déclaré François Lemarchand, le directeur de Paris-Nice, lors d'un point-presse jeudi soir à Sisteron.

L'étape, au départ de Nice, a été raccourcie à 104 km pour un total de 2.000 mètres de dénivelé positif, contre 173 km et 3.750 de dénivelé initialent prévus. Les 89 premiers kilomètres de l'étape initiale sont conservés, avant la montée finale vers la Madone d'Utelle, un sanctuaire et lieu de pèlerinage qui avait déjà accueilli Paris-Nice, en 2016 pour une victoire d'Ilnur Zakarin devant Geraint Thomas et Alberto Contador.

Un changement presque habituel

"On annonce quand même de la pluie. On croise les doigts mais on pense que ça marchera", a déclaré M. Lemarchand. La décision était redoutée depuis quelques jours au vu des prévisions météo. Elle prive la course d'une arrivée au sommet difficile et potentiellement décisive, à la veille de l'arrivée finale à Nice.

" Au final la nouvelle étape de samedi permettra au peloton de s’exprimer sur 104km, au départ de Nice. L’horaire d’arrivée initialement prévu sera maintenu. L’étape de dimanche quant à elle n’est pas à ce jour concernée par une éventuelle modification", précise l'organisation.

Programmé en fin d'hiver, Paris-Nice est régulièrement confronté à des conditions météo difficiles. L'année dernière, la 6e étape qui devait arriver à La Colle-sur-Loup, avait été annulée à cause du vent.

Article original publié sur RMC Sport