Publicité

Paris : un mendiant sort une fausse grenade pour inciter les clients d'un restaurant à lui donner un peu d'argent

Les techniciens de la police ont rapidement compris que la grenade était factice (Photo : Getty Images/iStockphoto)

L'individu aurait également exhibé une arme à feu. Il a été arrêté quelques minutes plus tard par la police, qui a ensuite constaté que ses armes étaient factices.

Dire que son intervention a jeté un froid est un doux euphémisme. Un surprenant incident a eu lieu dans la soirée de ce lundi 22 mai, dans un restaurant du XIXe arrondissement de Paris : un individu qui circulait parmi les tables pour faire la manche aurait soudainement exhibé une grenade et une arme à feu dans le but de pousser les clients à se montrer généreux avec lui.

"Si on est obligé d’en arriver là pour me donner de l’argent…"

Comme le rapporte Le Parisien, la scène s'est déroulé vers 23h dans cet établissement du nord de la capitale. Après avoir essuyé plusieurs refus de clients attablés, le mendiant aurait sorti "une grenade de son sac à dos", il aurait ensuite joué avec avant de la dégoupiller, sous les regards effarés des personnes présentes.

Tout en demandant à nouveau aux clients de lui offrir quelques pièces, l'homme aurait remis la goupille en place, puis aurait exhibé "la crosse d’une arme à feu" calée dans son pantalon en soulevant son t-shirt. L'un des clients attablés aurait alors décidé de lui donner "un peu d’argent". Le mendiant aurait ensuite quitté les lieux, après avoir notamment lancé à la cantonade : "Si on est obligé d’en arriver là pour me donner de l’argent…"

Interpellé sans résistance

Alertée après le départ de l'individu, la police est rapidement arrivée sur place, mais n'a pas réussi à retrouver la trace du suspect. Pour une raison inconnue, ce dernier est toutefois revenu au restaurant vers 23h40, tombant directement sur la patrouille de policiers. Interpellé sans opposer de résistance, l'individu a été placé en garde à vue dans la foulée.

Les fonctionnaires ont par ailleurs retrouvé dans son sac à dos la grenade et l'arme à feu qu'il avait exhibées quelques minutes plus tôt. Afin de ne prendre aucun risque, un périmètre de sécurité a immédiatement été déployé autour du restaurant. Les techniciens appelés sur place ont cependant bien vite établi que les deux armes étaient factices, ce qui ne devrait pas empêcher le mendiant d'être poursuivi en justice pour "extorsion avec arme".