Paris : L’Hôtel de la Marine, victime d’un incendie, ferme ses portes temporairement

Le plafond de verre rénové du bâtiment de l’Hôtel de la Marine, ici en mai 2021. Construit entre 1757 et 1774 et situé place de la Concorde, le bâtiment a accueilli l’état-major de la marine française jusqu’en 2015, avant de se transformer en lieu d’art et d’histoire.
STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Le plafond de verre rénové du bâtiment de l’Hôtel de la Marine, ici en mai 2021. Construit entre 1757 et 1774 et situé place de la Concorde, le bâtiment a accueilli l’état-major de la marine française jusqu’en 2015, avant de se transformer en lieu d’art et d’histoire.

INCENDIE - Les pompiers ont lutté pour préserver l’ancien siège du ministère de la Marine. Quelques heures avant que des milliers de personnes célèbrent le passage en 2023 dans la soirée de samedi à dimanche sur l’avenue des Champs-Élysées, un important incendie s’est déclenché vers 21 heures non loin de là, à l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde à Paris.

L’incendie, d’origine inconnue à cette heure, a été maîtrisé par une centaine de pompiers mobilisés sur place. Et selon les éléments du journal Le Parisien, ils étaient encore sur place dimanche 1er décembre, au soir, pour surveiller les lieux.

Par chance et comme l’indiquait l’Hôtel de la Marine sur les réseaux sociaux ce dimanche, « les parties anciennes du bâtiment et les collections exposées n’ont pas été touchées par le sinistre ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Selon les pompiers, le « violent feu » est parti d’un « local technique ». Ce dernier est situé au quatrième étage de l’imposant bâtiment emblématique de la place de la Concorde, une partie du bâtiment principalement destinée à l’administration, alors que l’Hôtel de la Marine abrite en son sein une importante collection d’art, ainsi que de grands appartements et salons d’apparats.

Selon la lieutenante-colonelle Claire Boët, porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris interrogé par le journal, après avoir détruit entièrement le local technique où s’était déclaré le sinistre, les flammes se sont rapidement propagées sur la toiture du bâtiment réouvert au public depuis 2020. Près de 30 mètres carrés de toiture ont ainsi été détruits.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Réouverture dès que possible »

L’illustre monument, anciennement connu pour être le Garde-Meuble de la Couronne jusqu’en 1789 a donc été contraint de fermer ses portes en ce début de nouvelle année, comme l’indique un message de prévention destiné au public et visible sur son site.

« Suite à un incendie ayant affecté un local technique, le monument est fermé exceptionnellement jusqu’à nouvel ordre. Le calendrier de réouverture sera communiqué dès que possible », peut-on ainsi lire. Pour celles et ceux qui ayant acheté des billets en ligne pour une visite prévue en début d’année, la direction de l’Hôtel de la Marine assure que les billets seront automatiquement remboursés. Les visiteurs ayant déjà acheté leurs billets sur les lieux sont quant à eux invités à se rapprocher du musée par e-mail.

Il faudra donc se montrer patient pour profiter à nouveau du cadre unique de cet ensemble architectural créé au XVIIIe siècle et qui accueille en son sein la collection d’art de la famille princière qatarie Al-Thani.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi