Publicité

Paris : un homme soupçonné d'appartenir à l’ultradroite écroué pour « association de malfaiteurs terroriste »

D’après les informations de BFMTV, un homme de 22 ans a été interpellé mardi 5 mars au cours d’un « coup de filet des plus discrets ». Vendredi 8 mars, il a été placé en détention provisoire. Il est accusé d’appartenir à la mouvance de l’ultradroite et est écroué pour « association de malfaiteurs terroriste » et « acquisition, détention et cession d’armes de catégorie A, B et C, en relation avec une entreprise terroriste ».

À lire aussi Ultradroite : la grande confusion

« Entraînement au combat et projets d’actions violentes »

Lors de cette opération policière menée dans les Côtes-d’Armor, le Maine-et-Loire et la Meuse, trois hommes ont été interpellés par les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Deux d’entre eux, âgés de 21 et 22 ans, ont été remis en liberté à la suite de leur garde à vue, sans autre forme de poursuite, tandis que le troisième a été mis en examen. C’est un juge des libertés et de la détention (JLD) qui a ensuite décidé de son placement en détention provisoire.

Le jeune homme est soupçonné d’avoir participé à des forums de discussion sur des réseaux sociaux « alors qu’il était pleinement acquis à l’idéologie de l’ultradroite violente », d’après une source proche du dossier interrogée par BFMTV. « Il était notamment évoqué, au cours de ces discussions, de l’entraînement au combat et des projets d’actions violentes en lien avec l’idéologie d’ultradroite », indique-t-elle.


Lire la suite sur LeJDD