Publicité

Paris : un chauffeur de bus RATP en garde à vue après avoir roulé sur le bras d'un homme

La victime est un sans domicile fixe qui serait tombé le long du trottoir en tentant de monter à bord du véhicule.

Un homme écrasé par un bus dans le VIIe arrondissement de Paris (Photo : Getty Images/iStockphoto)

D'après plusieurs témoins, la responsabilité du conducteur est clairement engagée. Un homme âgé de 49 ans, chauffeur de bus à la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP), a récemment été arrêté par la police et placé en garde à vue, après un délit de fuite consécutif à un accident de la route.

Comme le rapporte Le Parisien, l'individu est soupçonné d'avoir roulé sur le bras d'un piéton tombé sur la chaussée et d'avoir ensuite poursuivi sa route. D'après les informations du quotidien régional, les faits se seraient déroulés ce vendredi 8 mars en fin d'après-midi, au niveau de l'arrêt Montessuy, dans le VIIe arrondissement de la capitale.

"Il a regardé le SDF, mais il est quand même reparti"

C'est en repartant de la station que le bus de la ligne 42 aurait écrasé le malheureux piéton, âgé de 48 ans et sans domicile fixe. "Selon les premiers éléments, la victime souhaitait monter dans le bus, aurait perdu l’équilibre et serait tombée le long du trottoir, relate Le Parisien. Les portes se seraient refermées sur lui. Le bus est reparti, lui roulant sur l’épaule et le bras, en poursuivant son service."

Plusieurs passagers témoins de la scène aurait alors crié au chauffeur de stopper le véhicule. "En entendant les hurlements, le conducteur du bus s’est arrêté, il a regardé le SDF, mais il est quand même reparti", affirme un commerçant du quartier, cité par le média francilien. Après le départ du bus, plusieurs passants se sont activés pour venir en aide au blessé.

Plusieurs fractures ouvertes

"Il était complètement KO après s’être fait rouler sur le bras, la douleur était vive, et il est resté longtemps allongé sur la chaussée, le long du trottoir avant d’être emmené par les secours", raconte le gérant d'un autre commerce, situé juste à côté de l'arrêt de bus. Souffrant de plusieurs fractures ouvertes au niveau du bras, la victime a été hospitalisée dans la foulée, mais ses jours ne sont heureusement pas en danger.

À la suite de ce grave incident, la police a évidemment contacté la RATP, qui a sommé son employé de se présenter aux forces de l'ordre. Le chauffeur a ensuite été arrêté et placé en garde à vue pour délit de fuite. L'enquête ne fait que débuter, mais d'après les témoignages de plusieurs passagers, le SDF n'ayant pas obtenu "l’autorisation de rentrer dans le bus", aurait plaqué ses mains sur les vitres "avant de tomber lorsque le bus a démarré".