Publicité

Attaque à la gare de Lyon : la garde à vue du suspect levée en raison de son état psychiatrique

Un homme a été interpellé après une attaque à l'arme blanche à la gare de Lyon. (Image d'illustration)  - Credit:Lionel Urman/SIPA / SIPA / Lionel Urman/SIPA
Un homme a été interpellé après une attaque à l'arme blanche à la gare de Lyon. (Image d'illustration) - Credit:Lionel Urman/SIPA / SIPA / Lionel Urman/SIPA

Une attaque à l'arme blanche a eu lieu vers 7 h 35, ce samedi 3 février, à la gare de Lyon, à Paris. Une personne a été gravement touchée à l'abdomen : son état est stable mais son pronostic vital est toujours engagé. Deux autres personnes ont été légèrement touchées, un bilan qui est stabilisé, selon des sources policières.

« Les coups auraient été portés avec un marteau et un couteau, l'arme est en cours d'analyse », explique le parquet.

Troubles psychologiques

Un homme, soupçonné d'être à l'origine de l'attaque, a été interpellé et placé en garde à vue avant que celle-ci soit levée en début de soirée, a indiqué le parquet de Paris. Sa garde à vue a été « levée après un examen de comportement » qui a révélé un « état psychiatrique incompatible avec la mesure de contrainte. Il est donc pour le moment pris en charge par l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police », a précisé le ministère public, sollicité par l'AFP.

Un premier examen médical avait pourtant permis de déclarer son état de santé compatible avec une garde à vue, a précisé une autre source proche du dossier.

Sa garde à vue a été « levée suite à l'examen de comportement » qui a révélé un « état psychiatrique incompatible avec la mesure de contrainte. Il est donc pour le moment pris en charge par l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police », a précisé le ministère public, sollicité par l'AFP.

À ce stade de l'enquête, il ne s'agirait pas d'un « acte terroriste », avait indiqué Laur [...] Lire la suite