Publicité

"Des parents de…" : Vincent Lindon se confie sur son enfance avec un père et une mère divorcés

Ce dimanche 25 février 2024, Vincent Lindon était l’invité d’Audrey Crespo-Mara dans l’émission Sept à Huit. C’est à l’occasion de la promotion de son film, Comme un fils, que l’acteur a accepté de répondre aux interrogations intimes de la journaliste. Notamment au sujet de ses parents. En effet, le comédien s’est confié sur l’éducation donnée par son père. "J'ai été élevé par un père très sévère sur la discipline sociale. Il nous disait : 'Vous pouvez faire ce que vous voulez, tant que vous êtes poli, gentil avec les gens socialement en dessous de vous et que vous respectez les autres. Le reste, je m'en fiche'", a-t-il confié. Vincent Lindon se souvient de son enfance teintée de moments très difficiles. "J'étais très malheureux quand j'étais petit parce que j'avais beaucoup de tics, et à l'époque on rigolait beaucoup. J'étais aussi un enfant de parents divorcés. En 1963, à l'école, j'étais le seul. Entre mes ongles rongés, mes parents séparés et mes tics, c'était costaud pour un gamin de à cinq ans", confie-t-il. Et ses parents n’ont pas toujours été au rendez-vous. "J'avais des parents qui étaient de passage tout le temps. C'étaient des portes qui s'ouvraient, qui se fermaient dans tous les sens. On m'écoutait à peine, il fallait que je parle vite. Il fallait que ça aille vite et que je case le maximum de choses dans le minimum de temps".

Vincent Lindon : "J'ai envie que mes enfants soient fiers de moi"

(...)

Lire la suite sur Closer

Astrologie 2024 : ce signe qui va profiter d'un joli coup de pouce de Jupiter ce 27 février
TÉMOIGNAGE. "Ma fille a mystérieusement disparu il y a 15 ans et je possède sans doute un indice non exploité"
TÉMOIGNAGE. “L’hôpital m’a appelée pour m’annoncer le décès de ma mère mais la vérité était bien plus perturbante”
Zag, une marque de bijoux tendance pour vos piercings
Nora Hamzawi : "Le pauvre...", ses rares et drôles de confessions sur son compagnon