Publicité

Parcoprésie : d'où vient la peur de faire caca en public ?

La parcoprésie, appelée également la rétention fécale psychogène, se traduit donc par la peur de faire caca ailleurs que chez soi. Ainsi, les personnes atteintes de cette pathologie sont incapables d'aller aux toilettes (pour faire caca) au travail, chez des amis, dans un restaurant, ou encore lors d'un voyage. Il s'agit littéralement de la phobie d'aller à la selle ailleurs que chez soi. Le simple fait de faire ses besoins dans des lieux d'aisances pas ou peu familiers, mais surtout à proximité d'autres personnes et visités par d'autres personnes, représente chez beaucoup de personnes une réelle source d’angoisse. Selon une enquête IFOP d'avril 2021 : "44 % des Français et 60 % des Françaises" sont gênés de faire caca au travail, tandis que "31 % des hommes et 53 % des femmes" sont incapables de faire la grosse commission lorsque d'autres personnes sont présentes au même moment dans les toilettes.

D’après plusieurs études, la parcoprésie serait effectivement un trouble psychologique, et plus spécifiquement un trouble d'anxiété sociale. Cette peur de la défécation en public, et plus généralement cette difficulté à aller dans des toilettes publiques, et donc qui ne sont pas les nôtres, peut être liée à un sentiment de jugement, une angoisse de l’évaluation, ainsi qu'une intense source de stress. Dans l'imaginaire collectif, et pour beaucoup de gens, le fait d'aller aux toilettes, et surtout pour y faire caca, est plutôt dégoûtant. Or, même si la défécation est très importante, sinon (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cuisine : par quoi remplacer la farine de blé ?
Cuisine : comment faire de la crème fraîche ?
Trésor : il découvre une pyramide anglo-saxonne en or grâce à son détecteur de métaux
Connaissez-vous le syndrome d'Alice au pays des merveilles, ou l’impression soudaine de changer de taille ?
Une "pluie de vers" touche-t-elle la Chine ?