Publicité

Paralysie de Bell : quelle est cette maladie dont souffre l'actrice Angelina Jolie ?

La paralysie de Bell se manifeste par une faiblesse ou paralysie soudaine des muscles d’un côté du visage. Tout ce qu'il faut savoir.

L'actrice assure que la maladie est liée au stress (AFP via Getty Images)

Dans une interview accordée au WSJ Magazine, Angelina Jolie a révélé qu'elle avait souffert d'une paralysie de Bell. Selon elle, le stress de son divorce avec Brad Pitt serait l'élément déclencheur. "Mon corps réagit très fortement au stress. Ma glycémie monte et descend. J'ai soudainement eu la paralysie de Bell six mois avant mon divorce", a expliqué l'actrice.

Cette paralysie se manifeste par une faiblesse ou paralysie soudaine des muscles d’un côté du visage. Le coupable ? Le septième nerf crânien. "Ce nerf contrôle les muscles du visage, stimule la glande salivaire et les glandes lacrymales, permet aux deux tiers antérieurs de la langue de détecter les goûts et contrôle un muscle auditif", détaille le manuel médical MSD.

Le virus de l'herpès en cause

Avant de compléter : "La paralysie faciale de Bell est un type de paralysie du nerf facial, pour laquelle on pensait initialement qu’il n’y avait pas de cause identifiable (paralysie du nerf facial idiopathique). Cependant, les données actuelles suggèrent que, dans certains cas, la paralysie de Bell peut être causée par une infection virale ou un autre trouble". Le plus souvent, elle semble s'expliquer par une réactivation d'un virus du groupe herpès (HV 1 responsable de l'herpès labial), explique Ameli Santé.

Quels sont les symptômes ? Comme le précise le site du manuel MSD, une douleur derrière l'oreille peut constituer le premier signe. "Les muscles du visage deviennent soudainement faibles, habituellement en quelques heures. Il peut s’agir d’une faiblesse modérée ou d’une paralysie totale. Cette faiblesse atteint son point culminant 48 à 72 heures après s’être manifestée. Seul un côté du visage est atteint." Généralement, la paralysie faciale partielle disparaît complètement en quelques mois.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Ce sont les 5 signes qui me permettent de définir si un patient est en bonne santé"