Le Pape François rend hommage à Benoît XVI, son prédécesseur « bien-aimé »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

INTERNATIONAL - À l’occasion de la messe pour la paix, célébrée chaque 1er janvier pour lancer l’année, le pape François a rendu hommage à Benoît XVI, son prédécesseur décédé samedi 31 décembre 2022 à l’âge de 95 ans. « Aujourd’hui nous confions le bien-aimé pape émérite Benoît XVI à la très sainte Mère (la Vierge Marie) pour qu’elle l’accompagne de ce monde vers Dieu », a-t-il tout d’abord déclaré lors d’une messe à la basilique Saint-Pierre.

À la mi-journée, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article, le pape a de nouveau rendu hommage à « ce fidèle serviteur de l’Évangile et de l’Église », à l’occasion de la prière hebdomadaire de l’Angélus. Le souverain pontife s’exprimait depuis la fenêtre du palais apostolique devant plus de 30 000 fidèles rassemblés sous le soleil, place Saint-Pierre. S’en est suivi un moment de recueillement et de silence.

La dépouille de Benoît XVI présentée au public

Le Vatican a par ailleurs diffusé ce dimanche 1er janvier les premières photos du corps de Benoît XVI. On y voit le défunt pape allongé sur un catafalque, vêtu de rouge, la couleur du deuil papal, et coiffé d’une mitre blanche ornée d’une ganse dorée, un chapelet dans les mains. Le catafalque est placé au centre d’une petite chapelle privée du monastère où il vivait depuis sa renonciation en 2013, situé au cœur des jardins du Vatican. Un crucifix, un sapin de Noël et une crèche sont visibles en arrière-plan.

Le public pourra donc se recueillir à partir de lundi 2 janvier devant le corps de Joseph Ratzinger, premier pape allemand de l’Histoire moderne, qui sera exposé dans la basilique Saint-Pierre avant d’être inhumé dans une crypte après ses obsèques, prévues jeudi 5 janvier et célébrées par François.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi