Publicité

Panot, Marleix, Ménagé.... Quels députés composent la commission mixte paritaire?

La composition de la commission mixte paritaire pour la réforme des retraites  - BFMTV
La composition de la commission mixte paritaire pour la réforme des retraites - BFMTV

Une institution méconnue au sein de laquelle tout va se jouer. Après le vote par le Sénat de la réforme des retraites samedi soir, c'est au tour de la commission mixte paritaire (CMP) de se mettre au travail ce mercredi matin pour essayer de chercher une version commune de la réforme des retraites entre les deux chambres du Parlement.

Cette CMP se compose de 7 sénateurs et de 7 députés. Sur le papier, elle représente l'équilibre des forces dans chacune des assemblées.

Un casting très favorable au gouvernement

On y trouve côté députés:

  • Fadila Khattabi, la présidente (Renaissance) de la commission des Affaires sociales dont dépend le projet de loi

  • Stéphanie Rist, la rapporteure (Renaissance) de la réforme à l'Assemblée

  • Sylvain Maillard (Renaissance), vice-président du groupe macroniste

  • Philippe Vigier (MoDem)

  • Olivier Marleix, le président des députés LR

  • Mathilde Panot, la présidente des députés insoumis

  • Thomas Ménagé (RN) et chef de file de son groupe sur le texte

Pour le Sénat, on compte:

  • Catherine Deroche (LR), la présidente de la commission des Affaires sociales à la chambre haute

  • René-Paul Savary (LR),corapporteur du texte et rapporteur de la branche vieillesse dans le budget de la sécurité sociale

  • Élisabeth Doineau (UDI), corapporteure du texte

  • Philippe Mouiller (LR)

  • Monique Lubin (PS), cheffe de file des sénateurs socialistes sur le texte

  • Corinne Féret (PS)

  • Xavier Iacovelli (Renaissance)

Live-tweet et Twitch pour rendre public le huis-clos

Sur le papier, 10 des 14 parlementaires sont très favorables à la réforme des retraites, laissant présager une discussion qui devait être "conclusive" et permettre à la réforme de revenir ce jeudi devant le Sénat et l'Assemblée nationale avant un très probable 49.3.

On trouve également des suppléants présents dans la salle lors des débats et prêts à remplacer l'un des parlementaires présents si nécessaire.

Parmi ceux-ci, on compte plusieurs visages connus comme Éric Woerth (Renaissance), ancien ministre de Nicolas Sarkozy qui avait lui-même défendu une réforme des retraites en 2010, l'écologiste Sandrine Rousseau, le centriste Charles de Courson ou encore l'insoumis Hadrien Clouet.

Mécontents que les débats de la commission mixte paritaire (CMP) ne soient pas rendus publics - l'usage est le huis clos mais rien ne l'oblige dans le règlement de l'Assemblée nationale - les membres du parti de Jean-Luc Mélenchon se sont organisés: Mathilde Panot tient un live-tweet depuis la salle dans laquelle se tient la CMP, comme son suppléant Hadrien Clouet.

Leur collègue Ugo Bernalicis sera de son côté présent sur la plateforme de streaming Twitch pour évoquer la CMP.

Article original publié sur BFMTV.com