Publicité

Panneaux solaires, apprentissage des bébés et évolution des animaux : l’actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire de l’actualité des sciences du 29 janvier 2024 : l’essor impressionnant des panneaux solaires en France, les bébés comprennent la notion d’outil dès 8 mois et une nouvelle théorie de l’évolution explique pourquoi les animaux rétrécissent.

L'actualité des sciences du 29 janvier 2024 c'est :

En nature & environnement : Le boom impressionnant des panneaux solaires en France.

  • En France, 437.000 particuliers utilisent désormais l’électricité produite par des panneaux solaires sur leurs toits, soit trois fois plus qu’en 2021.

  • Toutes les régions connaissent une forte croissance, qui est donc bien répartie sur le territoire.

  • La France rejoint un mouvement global mais avec beaucoup de retard : au rythme actuel, les 40% d’énergie renouvelable visés pour 2030 sont pour l’instant inatteignables.


En santé : A huit mois, un bébé comprend déjà la notion d'outil, y compris les nouvelles technologies.

  • Les bébés n'ont pas besoin de savoir utiliser un outil – vers l'âge d'un an – pour en comprendre la notion, concluent des travaux français.

  • Grâce à la pupillométrie, les chercheurs confirment qu’à l’âge de huit mois, un bébé comprend déjà ce qu’est un outil.

  • C’est le cas même si son mécanisme est incompréhensible, comme avec les outils numériques.


En archéo & paléo : Une nouvelle théorie de l’évolution explique pourquoi les animaux rétrécissent.

  • Les résultats d’une nouvelle étude permettent de concilier la théorie selon laquelle l’évolution tend à accroître la taille des animaux avec les informations contradictoires établies par certains fossiles.

  • Les simulations des chercheurs aboutissent à trois modèles de changement de taille corporelle, en fonction des conditions environnementales.

  • D’après l’étude, la destruction progressive des écosystèmes pourrait donc bien amplifier les pressions évolutives en faveur d’une réduction de la taille d’autres espèces.


En nature & environnement : La plus grande étude sur les réserves d'eaux souterraines révèle une baisse rapide dans le monde entier, mais il existe des solutions.

  • Une nouvelle étude met en évidence une baisse généralisée des nappes phréatiques dans le monde entier, particulièrement spectaculaire dans les régions sèches et agricoles.

  • Les chercheurs dressent un[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi