Panne des centres d'urgence: Véran avance un "problème de maintenance", Orange "un problème technique"

·2 min de lecture
Le ministre de la santé Olivier Véran sur le plateau de TF1 le 2 juin 2021. - TF1
Le ministre de la santé Olivier Véran sur le plateau de TF1 le 2 juin 2021. - TF1

La panne subie mercredi soir par plusieurs centres d'appels d'urgence dont le Samu, les pompiers et la police, est "manifestement due à un problème de maintenance", a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, interrogé sur TF1. Mais dans la soirée, Orange a fait savoirà BFMTV qu'il s'agissait d'"un problème technique sur un équipement" et non d'un souci de maintenance comme l'affirmait le ministre.

Il s'agirait d'une maintenance "organisée par (l'opérateur) Orange qui aurait provoqué des pannes assez aléatoires, avec jusqu'à 30% de baisse dans certains départements", avait d'abord déclaré le ministre en début de soirée, invitant "les gens à se rendre sur le site internet de leur préfecture pour appeler les numéros locaux". "Orange nous dit que la panne pourrait" être résolue assez vite, avait-il ajouté.

Une cellule interministérielle a été activée ce mercredi soir à la suite de ces difficultés techniques rencontrées par des centres d'appel de plusieurs départements.

Une "cellule interministérielle" activée

Contacté par l'AFP, le service de presse du groupe Orange avait confirmé qu'un "incident technique perturbe fortement la VOIP, les appels par internet, dans certaines régions". De source proche du dossier, on a exclu tout "piratage" informatique.

"Orange nous dit que la panne pourrait être réparée en tout cas y travaille pour qu'elle soit réparée dans la soirée", a précisé le ministre sur TF1. "Certains numéros comme le 18 et le 112 sont impactés, comme d'autres opérateurs", a précisé Orange, en soulignant que ses équipes "sont pleinement mobilisées pour rétablir le service".

Auparavant, le ministère de l'Intérieur avait annoncé sur Twitter que "certains centres d'appels d'#urgence 15-17-18-112 rencontraient des difficultés pour recevoir des appels en raison d'un problème technique d'un opérateur".

Le ministère a activé une "cellule interministérielle", a indiqué le ministre Gérald Darmanin, assurant que "tout est mis en oeuvre pour résoudre ces dysfonctionnements le plus rapidement".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles