Pandémie. Le confinement en France pourrait durer au moins six semaines

Courrier international (Paris)
1 / 2

Pandémie. Le confinement en France pourrait durer au moins six semaines

Le comité scientifique, qui aide le gouvernement dans la gestion de la crise actuelle, a déclaré qu’il était indispensable de prolonger le confinement en France “d’au moins six semaines”. L’exécutif, plus prudent, évoque une estimation et refuse de donner une durée précise pour le moment.  

Cela va vraisemblablement durer plus longtemps. Depuis qu’Emmanuel Macron a annoncé le confinement du pays, Olivier Véran, ministre de la Santé n’a cessé de le répéter : 15 jours, c’était une durée minimale.

Le comité scientifique – qui conseille le gouvernement pour gérer la crise sanitaire – a rendu, ce mardi 24 mars, son avis sur la question : il semble “indispensable de prolonger le confinement, qui durera vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place [le 17 mars]”, écrivent les experts. Le gouvernement a préféré rester approximatif. Olivier Véran a ainsi parlé d’une “estimation” parmi d’autres et a évoqué les hypothèses “d’un déconfinement général ou par territoires, en fonction des profils épidémiques”.

Depuis plusieurs jours, les rumeurs d’un confinement prolongé courraient, alimentées par les prises de parole de divers scientifiques et spécialistes. Gilles Pialoux, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon, indiquait par exemple à la Süddeutsche Zeitung 

[...] Retrouvez cet article sur Courrier international

À lire aussi :
Vu de Suisse. Dépassés par la pandémie de Covid-19, les hôpitaux alsaciens au bord de la rupture
Vu de l’étranger. Paris confinée, “le cœur de l’Europe a cessé de battre”
Vu de l’étranger. Comment la France en est arrivée à l’état de “guerre sanitaire”
Vu de l’étranger. La pénurie de masques en France symbolise le délabrement du système de santé