Publicité

Dans Palworld, le dépeçage d’humain et l’esclavagisme sont « déconseillés »

En amplifiant certains éléments de gameplay de Pokémon, Palworld va relancer le sujet de la maltraitance animale dans les jeux vidéo. Sujet qui est très lié à la franchise star de Nintendo, puisqu’on rappelle que la PETA ne manque jamais l’occasion de dénoncer l’image renvoyée par Pokémon. Palworld, véritable succès commercial, va encore plus loin : on y capture des créatures mignonnes, souvent à l’effigie d’animaux, pour les exploiter. On peut les faire travailler, les vendre, les tuer, les dépecer… Dans un cynisme qui peut faire froid dans le dos.

Mais figurez-vous que Palworld ne s’arrête pas en si bon chemin. En effet, des joueuses et des joueurs ont rapidement découvert qu’il était possible de capturer, aussi, des humains. Il suffit de balancer une sphère sur eux, en sachant que les chances de réussir sont assez minces (Numerama peut le confirmer après cinq tentatives qui se sont soldées par un échec).

Palworld  // Source : Pocketpair
Palworld // Source : Pocketpair

Palworld // Source : Pocketpair

Que faire des humains qu’on capture dans Palworld ?

La capture des humains dans Palworld pourrait s’arrêter à la simple blague douteuse, appuyant le fait qu’on est libre de faire beaucoup de choses dans ce jeu irrévérencieux. Mais la réalité est bien plus morbide : si on réussit à capturer un humain, on peut le traiter comme n’importe quel Pal.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Palworld // Source : Pocketpair