Palestine: le Jihad islamique dit avoir tiré "plus de 100 roquettes" de Gaza vers Israël

La branche armée du groupe palestinien Jihad islamique a annoncé ce vendredi avoir tiré "plus de 100 roquettes" vers Israël, sa "première réponse" aux frappes israéliennes.

Des salves de roquettes ont été tirées vendredi depuis la bande de Gaza vers Israël, après des frappes israéliennes visant le groupe armé Jihad islamique dans l'enclave palestinienne où sont morts des combattants et des civils, dont une enfant.

"Plus de 100 roquettes" ont été lancées par les brigades Al-Qods vers le sol israélien, tirs présentés par cette branche armée du Jihad islamique comme une "première réponse" aux frappes israéliennes ayant notamment tué un des chefs du groupe, Tayssir Al-Jabari.

Des sirènes d'alerte ont retenti dans plusieurs localités du sud d'Israël, mais aucune information n'était disponible dans l'immédiat quant à d'éventuelles victimes.

Une fillette tuée par une frappe israélienne

L'armée israélienne a estimé avoir tué 15 combattants du Jihad islamique à Gaza dans ses frappes ayant commencé dans l'après-midi et qui se sont poursuivies en soirée. Le ministère de la Santé à Gaza a fait état de dix morts, "dont une fillette de cinq ans", et de 55 blessés.

L'État hébreu a présenté ses raids comme une "attaque préventive" contre le Jihad islamique, selon un porte-parole militaire israélien, Richard Hecht

"Israël a mené une opération de contre-terrorisme précise contre une menace immédiate", a déclaré le Premier ministre israélien Yaïr Lapid à la télévision. "Le Jihad islamique est un supplétif de l'Iran qui veut détruire l'État d'Israël et tuer des Israéliens innocents. (...) Nous ferons tout ce qu'il faut pour défendre notre peuple", a-t-il ajouté.

À Ramallah en Cisjordanie, la présidence palestinienne a condamné "l'agression israélienne" et tenu l'État hébreu pour responsable de la "dangereuse escalade". Israël impose depuis 2007 un strict blocus à Gaza, micro-territoire miné par la pauvreté et le chômage.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles