Publicité

Palestine-Hong Kong : en plein conflit à Gaza, l’équipe de foot palestinienne réussit un exploit colossal

Les joueurs palestiniens saluent les supporters après leur victoire contre Hong Kong au stade Abdullah bin Khalifa de Doha, au Qatar, le 23 janvier 2024.
GIUSEPPE CACACE / AFP Les joueurs palestiniens saluent les supporters après leur victoire contre Hong Kong au stade Abdullah bin Khalifa de Doha, au Qatar, le 23 janvier 2024.

FOOTBALL - A près de 2 000 kilomètres de Gaza, c’est une victoire qui va donner du baume au cœur à tous les Palestiniens. L’équipe de football de la Palestine a battu Hong Kong 3-0 ce mardi 23 janvier à Doha en match de groupe de la Coupe d’Asie des nations. Un succès qui lui permet pour la première fois de son histoire d’accéder aux huitièmes de finale de la compétition.

Le Hamas reconnaît pour la première fois des « erreurs » dans l’attaque du 7 octobre en Israël

Avec cette victoire, leur première en phase finale de Coupe d’Asie, les Palestiniens ne terminent pas dans les deux premiers de leur groupe, mais se qualifient en se plaçant parmi les quatre meilleurs troisièmes de poule.

Cette victoire historique des Palestiniens survient dans le contexte de la guerre entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza. Avant la rencontre, une minute de silence dédiée aux victimes de la violence avait été perturbée par les cris de « Libérez la Palestine ! ».

Les 6 500 spectateurs dans le stade Abdullah Bin Khalifa de Doha ont très majoritairement encouragé la Palestine pendant le match, comme lors des deux précédentes sorties de l’équipe dans cette Coupe d’Asie.

Au coup d’envoi, les deux formations avaient encore une chance de se qualifier pour les huitièmes, à condition de l’emporter largement.

Un penalty à la 98e minute qui a fait trembler la Palestine

La Palestine a ouvert le score dès la 12e minute par un tir croisé d’Oday Dabbagh, bien servi en contre par son capitaine Musab Battat. Le même Dabbagh a ensuite gâché plusieurs occasions en première période, terminée sur le score de 1-0.

Hong Kong a ensuite connu un moment de domination, mais la défense des Palestiniens a tenu bon. La Palestine a doublé la mise juste après la pause (48e) par Zeid Qunbar, sur une nouvelle passe décisive de Battat depuis son côté droit.

Il manquait cependant encore un but aux Palestiniens pour s’assurer la place qualificative pour les huitièmes. Dabbagh, avec un doublé, leur a ouvert les portes du second tour à l’heure de jeu (60e), à la reprise d’un ballon repoussé par la barre après un tir lointain de Tamer Seyam.

Sous la pression, la Palestine a tremblé à la huitième minute du temps additionnel, lorsque l’arbitre a accordé un penalty à Hong Kong pour une main de Battat confirmée par la VAR. Mais Everton Camargo a envoyé le ballon sur la barre, provoquant une explosion de joie parmi les fans de la Palestine.

À voir également sur Le HuffPost :

Israël défend son île artificielle au large de Gaza, en pleine réunion de crise

Guerre Israël-Hamas : Motaz Azaiza, journaliste qui documentait la guerre depuis Gaza, contraint d’évacuer