<p class=" text-justify">Dans les archives de Match</p> - "Le jour où j’ai gagné la Coupe d’Europe", par Bernard Tapie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En 2004, Bernard Tapie, décédé dimanche, avait raconté à notre magazine la victoire de son OM en Ligue des Champions... Avec Rétro Match, suivez l’actualité à travers la légende de Paris Match.

À jamais le premier. Qu’importe l’affaire de Valenciennes, la deuxième division et les soupçons sur les transferts, Bernard Tapie restera celui qui a ramené le titre suprême de champion d’Europe à Marseille et en France. Moribond à sa reprise en 1986 par l'entrepreneur, au bord de la faillite quelques années plus tôt, l’OM a connu sa plus belle période grâce aux jolis coups du Golden Boy. Papin, Waddle, Deschamps, Di Méco, Voller, Desailly… L’Olympique de « Nanard » a remporté quatre titres de champion de France au tournant des années 1990, avant de s'élever parmi les grands d’Europe le 26 mai 1993, en arrachant au Milan AC de Berlusconi la Coupe aux grandes oreilles, la seule du football français. Match mythique au stade olympique de Munich, réglé d’une tête croisée cinglante de Basile Boli sur un corner d’Abedi Pelé à la 43ème minute, que Bernard Tapie avait raconté à notre magazine en 2004...

Bernard Tapie est décédé dimanche d'un cancer dont il souffrait depuis plusieurs années. Il avait 78 ans.

Voici le récit de la Bernard Tapie sur la victoire de son O.M. en Coupe d’Europe, publié dans Paris Match en 2004…

DécouvrezRétro Match, l'actualité à travers les archives de Match...

Paris Match n°2872, 3 juin 2004

"Le jour où j’ai gagné la Coupe d’Europe", par Bernard Tapie

Propos recueillis par Jérôme Béglé

Cette finale O.M.-Milan A.C., le 26 mai 1993, tout le monde en rêvait. Jamais un club français n’avait gagné la Coupe d’Europe des champions. La pression était énorme. Du coup, je l’ai joué très cool. Les femmes, les copains, les journalistes, tout le monde était là. Puis j’ai mis Berlusconi en boîte. Résultat: on a gagné!

Une rencontre entre les deux meilleures équipes d’Europe avec à leur tête Silvio Berlusconi et moi,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles