Pêche : les sanctions contre Londres repoussées de 24 heures

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron a annoncé ce lundi soir que la discussion autour du litige qui oppose la France et le Royaume-Uni « se poursuivra demain ».

La discussion concernant le litige sur la pêche « se poursuivra demain » mardi entre la France, le Royaume-Uni et la Commission européenne, a déclaré lundi Emmanuel Macron, écartant une application des mesures de rétorsion dès minuit car « ce n'est pas pendant qu'on négocie qu'on va mettre des sanctions ».

« On verra où on en est demain à la fin de la journée pour savoir si les choses changent de nature » sur ce litige, a ajouté le président français devant la presse, en marge de la COP26 à Glasgow (Royaume-Uni). « Les prochaines heures sont des heures importantes » et « j'ai compris que les Britanniques allaient revenir vers nous demain avec d'autres propositions ».

Lire l'article sur LePoint.fr

VIDÉO - Quotas de pêche post-Brexit : "Paris doit retirer ses menaces", prévient Londres :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles