Brexit : Emmanuel Macron et Annick Girardin s’échinent à rassurer les pêcheurs

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Annick Girardin, la ministre de la Mer, soutient les pêcheurs des Hauts-de-France.
Annick Girardin, la ministre de la Mer, soutient les pêcheurs des Hauts-de-France.

Ils ne lâcheront pas le morceau. Le président Emmanuel Macron et la ministre de la Mer sont montés au front, dimanche 21 novembre 2021, pour rassurer les pêcheurs des Hauts-de-France, exaspérés par le différend avec Londres sur les licences post-Brexit. Le chef de l?État s?est entretenu au téléphone avec le président du comité régional des pêches, Olivier Leprêtre, pendant une quinzaine de minutes, selon ce dernier. Il lui a rappelé « ?qu?en aucun cas il ne lâcherait l?histoire des licences attendues et qu?il ne laisserait tomber les pêcheurs français? », a rapporté Olivier Leprêtre à l?Agence France-Presse.

Emmanuel Macron compte sur la présidence française de l?UE, à partir du 1er janvier, pour « ?mieux faire entendre la voix des pêcheurs français au sein de l?Europe? », a poursuivi le représentant de la filière. « ?Le fait qu?Emmanuel Macron m?a appelé directement et personnellement cet après-midi confirme qu?il est très attentif au dossier? », s?est félicité Olivier Leprêtre, qui doit tenir un point de presse lundi à 17 h 30 à Boulogne-sur-Mer.

À LIRE AUSSI Pêche : entre la France et le Royaume-Uni, qui est mené en bateau ?

Le président de la République lui a aussi dit que l?annonce jeudi par la ministre de la Mer, Annick Girardin, d?un plan de sortie de flotte avait été mal interprétée. Cette dernière avait évoqué une possible enveloppe « ?de 40 à 60 millions d?euros? » pour indemniser les pêcheurs français sans licence de pêche dans les eaux britannique [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles