Pétrole : le Nigeria à la croisée des chemins

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé dimanche avoir nommé un conseil d'administration pour la société pétrolière d'État NNPC et ordonné qu'elle soit constituée dans les six mois.
Le président nigérian Muhammadu Buhari a annoncé dimanche avoir nommé un conseil d'administration pour la société pétrolière d'État NNPC et ordonné qu'elle soit constituée dans les six mois.

Finalement votée le 1er juillet, la réforme du secteur des hydrocarbures est en train d?acter le changement de paradigme autour de la manne pétrolière au Nigeria. Tout a commencé dans les années 2000 sous la présidence du président Olusegun Obasanjo, qui a instauré un comité de mise en ?uvre de la réforme du secteur pétrolier et gazier. Le rapport de ce premier comité a constitué la base du premier projet de loi sur l?industrie pétrolière huit ans plus tard. Ce texte a été soumis à l?Assemblée nationale, mais n?a pas été adopté. Il n?a pas non plus été adopté sous la présidence de Goodluck Jonathan, en raison notamment de désaccords sur ses termes entre le gouvernement et les grandes compagnies pétrolières opérant dans le pays, mais aussi entre l?exécutif et les Assemblées précédentes.

À LIRE AUSSINigeria : 60 ans d?une indépendance mouvementée

Un secteur qui attire moins d?investissements

Vingt ans plus tard, le Nigeria, pays de 210 millions d?habitants, est le premier producteur de pétrole d?Afrique avec 1,9 million de barils exportés chaque jour, mais le secteur a la réputation d?être corrompu et peu productif, avec des infrastructures délabrées après 60 ans d?exploitation, et il attire peu d?investissements malgré des réserves gigantesques.

Une grande partie des gisements sont arrivés à maturité et ces derniers ne sont pas compensés par suffisamment de grands projets. Le manque de revenus et donc de devises a un fort impact sur l?économie du Nigeria, et no [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles