Pékin Express : une voiture suit toujours les candidats mais vous ne la voyez jamais, Stéphane Rotenberg nous explique

vidéo : PRBK / photo : Patrick Robert M6
vidéo : PRBK / photo : Patrick Robert M6

Pékin Express : duos de choc est de retour ce mercredi 3 août 2022, à partir de 21h10 pour la grande demi-finale. Dans l'épisode 4, dont nous vous avons partagé les moments les plus drôles en tweets, Xavier Domergue et Yoann Riou, les chouchous des téléspectateurs, ont été éliminés de l'aventure.

Ils ne sont donc plus que 3 binômes à pouvoir tenter leur chance pour se qualifier pour la grande finale : Valérie Trierweiler et Karine, Inès Reg et Anaïs et Rachel Legrain-Trapani et Valentin Léonard, que le public trouve insupportable.

Stéphane Rotenberg dévoile les secrets d'une voiture secrète

Rencontré à l'occasion de la conférence de presse de lancement de cette saison très spéciale, Stéphane Rotenberg nous a dévoilé les coulisses du programme. Il nous a notamment avoué qu'il arrivait à la production de payer les locaux et que les participants étaient parfois aidés par leur caméraman. L'animateur est également revenu sur une voiture qui suit les candidats et qu'on ne voit jamais à l'image.

"Comme sur tous les Pékins, les binômes sont suivis par une caméra, et il y a une voiture qui suit à distance prudente. Dans cette voiture, il y a généralement l'ensemble de la technique qui permet au caméraman de changer de batterie, etc. Il y a aussi un journaliste qui écoute tout. Et, en fonction...

Lire la suite


À lire aussi

Pékin Express 2022 : les candidats toujours en contact ou en guerre ? Ils répondent
Pékin Express : pourquoi on ne voit jamais les candidats utiliser leur euro par jour ? Stéphane Rotenberg nous répond
Pékin Express : les candidats aidés par les caméramans ! "C'est arrivé chaque année", Stéphane Rotenberg avoue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles