Publicité

Pékin Express (M6) - Jérôme et Emma : "Mon but était d’emmener ma fille le plus loin possible"

Participer ensemble à cette course, c’était une évidence ?

Emma : Oui. Papa et moi sommes très complices et partageons les mêmes passions. Vivre cette expérience, c’était indéniable.

Jérôme : Pékin Express était aussi le plus beau terrain de jeu pour nous découvrir autrement.

Vous avez une âme de globe-trotters ?

Jérôme : Pas vraiment. Voyager sac au dos vers l’inconnu, ce n’est pas dans mes habitudes. Je suis plutôt du genre à préparer mes vacances un an à l’avance.

Emma : Et il scrute tout dans les moindres détails ! Avec lui, on part toujours en vacances avec l’esprit tranquille.

À lire également

"Tu es bidon !" : Riyad perd ses nerfs contre Louison dans Pékin Express

Mais Pékin Express, c’est totalement l’opposé…

Emma : Et c’est tout ce que l’on recherchait dans cette aventure !

Jérôme : L’idée était de sortir de notre zone de confort, de voyager autrement. Pour le coup, on a été servis. Bien plus que nous l’avions imaginé !

Depuis le début, pas une épreuve d’immunité ne vous échappe… Vous attendiez-vous à être forts à ce point-là ?

Jérôme : Du tout. Avec Emma, on s’est même surpris ! Mais mon but était d’emmener ma fille le plus loin possible.

Emma : C’est tellement incroyable d’avoir débuté ainsi notre aventure !

À lire également

Pékin Express - Stéphane Rotenberg : "Si l’on n’accepte pas de montrer à la France entière que l’on galère, c’est violent"

En revanche, toujours pas d’amulette à ce jour. Comment l’expliquez-vous ?

Jérôme : Je dépensais beaucoup d’énergie dans les jeux d’immunité. Et à 50 ans, je n’ai plus la même faculté de récupération que tous ces petits jeunes. C’est un marathon, et si on veut aller loin, il faut savoir ménager sa monture !

Emma : Les immunités, c’est tout ce qui comptait pour nous. Elles nous protégeaient et nous...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi