Le père de Boris Johnson accusé d’attouchements par deux femmes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Deux femmes ont accusé Stanley Johnson, le père du Premier ministre britannique, de les avoir touchées de manière inappropriée. (Image d'illustration)
Deux femmes ont accusé Stanley Johnson, le père du Premier ministre britannique, de les avoir touchées de manière inappropriée. (Image d'illustration)

C?est une nouvelle polémique dont Boris Johnson se serait bien passé. Comme l?indique la BBC, le père du Premier ministre britannique, Stanley Johnson, est accusé par deux femmes issues du milieu politique de les avoir touchées de manière inappropriée. La députée conservatrice Caroline Nokes a affirmé que l?ancien député européen l?avait frappée « dans le dos aussi fort qu?il le pouvait » lors d?une conférence du Parti conservateur à Blackpool en 2003, alors qu?elle était âgée de 31 ans. Interrogé sur cet acte par la chaîne Sky, Stanley Johnson a déclaré qu?il n?avait « aucun souvenir » de Caroline Nokes.

« Je pense que n?importe qui serait choqué que quelqu?un lui donne une claque sur les fesses, et c?est la réalité », a regretté l?élue britannique auprès de la BBC, estimant également que le père de Boris Johnson devrait « avouer et s?excuser ». Au moment des faits, Caroline Nokes était en campagne électorale pour briguer le mandat de députée dans la circonscription de Romsey dans le Hampshire lors des élections de 2005, au cours desquelles Stanley Johnson s?était quant à lui présenté à Teignbridge, dans le Devon. « Je n?ai pas réagi et j?en ai honte. Maintenant, je le ferais probablement », a-t-elle ajouté.

À LIRE AUSSIPourquoi BoJo cauchemarde

Stanley Johnson également visé par une journaliste politique

À la suite de ces révélations, la journaliste politique et correspondante au Royaume-Uni du New Statesman, Ailbhe Rea, a fait savoir sur Twitter qu?elle ava [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles