Publicité

Ourika (Prime Video) - Les acteurs se confient sur la série de Booba : "On a pu apporter notre créativité à l'écran"

Après plusieurs mois d'attente, et une présentation au festival Série Mania de Lille, Ourika arrive ce jeudi 28 mars sur Prime Video. Coécrite par Clément Godart, Clément Gournay et le rappeur Booba, la série plonge le téléspectateurs en 2005. Les banlieues françaises vivent au rythme des émeutes. Aux alentours de Paris, la famille Jebli, référence dans le milieu du trafic de drogue, va voir son organisation et son destin totalement chamboulés. Driss (Adam Bessa), le plus jeune frère promis à une belle carrière dans la finance, va devoir se salir les mains pour la survie des siens. Bien loin du banditisme et la voyoucratie, le jeune homme pourra compter sur le soutien de son frère Moussa (Salim Kechiouche), tandis que les forces de l'ordre et notamment l'impulsif William (Noham Edje) s'intéresseront de plus en plus à lui... À l'occasion de la sortie de cette série réussi, brutale et intense, Télé 7 Jours a pu rencontrer les trois comédiens principaux, afin d'évoquer le tournage, les inspirations de leurs personnages ou encore la collaboration avec Booba.

Pouvez-vous présenter votre personnage ?

Salim Kechiouche : Moussa, il est impulsif et un peu "old school". J’entends par là qu’il fait partie un peu de la vieille école dans la voyoucratie. La série se déroule dans les années 2000 et lui a des méthodes plus anciennes, assez différentes de celles de la nouvelle génération. C’est quelqu’un de déterminé, mais aussi très attaché à sa famille.

Adam Bessa: Driss est quelqu’un de taiseux, mais aussi d'ambitieux.

Noham Edje : Ambitieux, William ne lâche rien. C’est un chien fou, ou plutôt un loup. Il a un côté "alpha solitaire".

Adam et Salim, vos personnages sont frères et ont un lien très fort. Comment s’est passé votre collaboration sur le tournage ?

Salim Kechiouche : On se connaissait déj...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi