Publicité

Oubliez la fast fashion, pour sa porte-parole, Shein fait dans la «smart fashion»

On ne présente plus Shein, l’enseigne chinoise souvent critiquée pour donner de l'importance à la fast fashion (comprendre la consommation importante de vêtements). Pour lutter contre cette surconsommation de textile, l’Assemblée nationale entend proposer de nouvelles mesures, rapporte BFM TV. Ainsi, un malus environnemental de 5 à 10 euros pourrait être voté. Il s’appliquerait à chaque article vendu, mais ne pourra pas excéder 50 % du prix dudit article. En outre, les députés pourraient s’attaquer à l’autre problème qui est les prix cassés que l’on peut trouver sur la plateforme. Ils comptent interdire la publicité pour ces produits, souvent bas de gamme, qui inondent le marché.

Marion Bouchut, directrice de la communication de Shein Europe, réfute les «accusations» de favoriser la fast fashion. Interrogée par BFM TV, jeudi 14 mars, elle explique : «J'appelle ça de la smart fashion qui règle le problème de la surproduction.» En outre, Marion Bouchut reste dubitative quant à la loi que le Parlement souhaite voter : «Au niveau de cette proposition de loi, même si l'intérêt et l'objectif sont tout à fait louables, il y a beaucoup de défauts et de manque de définition de ce qu'est la fast fashion.»

L'enseigne Shein est également critiquée car elle proposerait plus de 7 000 nouveaux modèles de vêtements par jour. Là aussi, la directrice de la communication trouve à redire. «Vous pouvez avoir une enseigne qui fait deux références. Si pour ces deux références, elle produit 500 exemplaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Shein, Temu, Primark… : comment les députés tentent de mettre des bâtons dans les roues de la fast fashion
Inflation : le PDG de Système U confirme la baisse de prix sur un quart des produits
Colère des agriculteurs : les consommateurs invités à plancher sur la nouvelle version de la loi Egalim
Projet de loi anti-fast fashion : les écologistes en demandent plus !
SNCF : il est impossible d'acheter un billet pour le 26 juillet !