Publicité

Otages en Syrie en 2013 : Mehdi Nemmouche renvoyé devant les assises

Mehdi Nemmouche a été condamné à la prison à vie en Belgique pour l'attentat contre le musée juif de Bruxelles.  - Credit:YVES HERMAN / POOL/AFP / AFP
Mehdi Nemmouche a été condamné à la prison à vie en Belgique pour l'attentat contre le musée juif de Bruxelles. - Credit:YVES HERMAN / POOL/AFP / AFP

Le procès aura bien lieu. Mercredi 10 mai, les juges d'instruction chargés d'enquêter sur la séquestration de sept ressortissants occidentaux, dont quatre journalistes, ont ordonné la tenue d'un procès devant une cour d'assises spéciale. Le tueur du musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, est notamment concerné, en plus de quatre autres hommes, selon une source judiciaire et une source proche du dossier. Ils sont accusés d'avoir retenu sept otages entre 2013 et 2014.

Les magistrats antiterroristes ont ordonné que ces cinq hommes soient jugés devant une cour d'assises spéciale. Ils devront notamment comparaître pour « séquestration », « actes de tortures et de barbarie en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste », ainsi que pour « complicité » de ces actes pour certains d'entre eux, selon la source judiciaire, qui confirmait une information de France Inter. Les qualifications retenues par les juges varient en fonction des actes reprochés aux cinq hommes.

À LIRE AUSSIComment les terroristes se procurent des armes

Parmi eux figure Mehdi Nemmouche, 38 ans, surnommé Abou Omar et condamné en Belgique à la perpétuité pour l'attentat contre le musée juif à Bruxelles en 2014. Sont aussi concernés : le Français Abdelmalek Tanem, 34 ans et condamné pour avoir rejoint la Syrie en 2012, ainsi que le Syrien Kais al-Abdallah, 40 ans, en détention provisoire depuis 2019 dans ce dossier. Tous les trois sont soupçonnés d'avoir été des geôliers des otage [...] Lire la suite