Publicité

OSS 117 : Rio ne répond plus (W9) : Pourquoi le tournage n’a finalement pas eu lieu en Israël ?

Ce dimanche 25 février, W9 diffuse à 21h05 OSS 117 : Rio ne répond plus, un film de Michel Hazanivicius sorti en 2009. Le pitch de ce nouvel opus à (re)découvrir ? "Été 1967 : nouvelle mission pour OSS 117, l’espion franchouillard aux neurones torréfiés. Direction Rio où l’attend un microfilm contenant les noms d’anciens collabos. Et pas mal de rififi avec des Chinois, des nazis, des marginaux chevelus. En plein tsunami Peace and Love, ce cher Hubert Bonnisseur de la Bath, 100% macho, homophobe, xénophobe et antisémite restera-t-il figé dans ses certitudes d’un autre temps ?". On retrouvera Jean Dujardin dans le rôle phare de ce nouveau volet qui n'aurait pas dû initialement se dérouler au Brésil mais… en Israël.

À lire également

OSS 117 : Alerte rouge en Afrique Noire (W9) - Pierre Niney : "Je suis totalement admiratif du jeu de Jean Dujardin"

"Au départ je voulais que l'action se passe en Israël…"

En effet, dans le dossier de presse partagé à l'époque de la sortie du film, le réalisateur Michel Hazanivicius a confié : "Au départ je voulais que l'action se passe en Israël, et la date de 1967 correspondait à la guerre des Six Jours, ce qui nous aurait permis de nous appuyer sur un événement historique. Jean-François [Halin, le co-scénariste] était partant, et puis c'est Jean [Dujardin] qui a un peu freiné et qui n'était pas très à l'aise avec l'idée. Et il avait raison". "Le cousinage avec le conflit actuel en Israël nous aurait forcément privé de la naïveté et l’innocence dont ce film a besoin. J’ai insisté pour les Juifs, et en parlant nous sommes tombés d’accord sur l’idée d’envoyer tout le monde au Brésil. Nous sommes partis sur cette idée de recherche de nazis en Amérique du Sud", avait-il fini par détailler. Pour cet opus d'OSS 117, Michel Hazanavicius a décidé de ne rien changer au personnage d'Hubert Bonnisseur de la Bath mais plutôt son environnement. "Nous avons changé d'époque, l'action se passe douze ans après. Ce qui nous a permis de garder le personnage et toute sa bêtise, mais de changer son rapport au monde, en ne le changeant pas lui, mais le monde qui l'entoure", a-t-i...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi